BREVET 2017 - Feriez-vous moins de fautes qu'un élève de 3e ? Testez vous avec la dictée de l'épreuve de français

DirectLCI
BREVET - "De temps en temps, je m’arrête, je tourne la tête"... Ce jeudi, les élèves de troisième ont passé leur épreuve de dictée pour le brevet. Les organisateurs leur avaient choisi un texte de Jean Giono, extrait de son livre intitulé "Les Vraies Richesses", édité en 1936. LCI vous propose de refaire cette dictée.

Après avoir planché sur l'histoire-géographie et l'éducation civique ce jeudi matin, les élèves de troisième ont passé leur épreuve de français. Dernière épreuve de ce brevet, elle est notée sur un coefficient 2. En trois heures, les collégiens ont dû répondre à diverses questions, faire un travail de réécriture, s'essayer au sujet d'invention et réaliser la traditionnelle dictée. Cette année, les organisateur de l'épreuve ont choisi un extrait du livre Les Vraies Richesses de Jean Giono, édité en 1936. Un texte sans piège ni difficultés auquel nous vous proposons de vous confronter. Demandez à l'un de vos proches de vous faire la lecture et... comptez vos fautes.

La dictée

"De temps en temps, je m’arrête, je tourne la tête et je regarde vers le bas de la rue où Paris s’entasse: des foyers éclatants et des taches de ténèbres piquetées de points d’or. Des flammes blanches ou rouges flambent d’en bas comme d’une vallée nocturne où s’est arrêtée la caravane des nomades. 


Et le bruit: bruit de fleuve ou de foule. Mais les flammes sont fausses et froides comme celles de l’enfer. En bas, dans un de ces parages sombres est ma rue du Dragon, mon hôtel du Dragon. Quel ordre sournois, le soir déjà lointain de ma première arrivée, m’a fait mystérieusement choisir cette rue, cet hôtel au nom dévorant et enflammé ? 


Il me serait facile, d’ici, d’imaginer le monstre aux écailles de feu."


Jean Giono, Les Vraies Richesses, 1936

Retrouvez plus d'actualités sur le brevet sur notre page dédiée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter