Bac 2018 : des vidéos YouTube aux cours de karaté, tous les moyens sont bons pour être prêt le jour J

DirectLCI
TACTIQUE - Si certains lisent en boucle leurs fiches de révisions, d'autres se tournent vers des méthodes moins traditionnelles pour être prêts le jour du bac, le 18 juin. Des vidéos YouTube aux cours de karaté, tous les moyens sont bons.

Il reste une semaine avant les épreuves du bac pour les élèves de terminale. De la philo à l'histoire-géo en passant par les mathématiques, ils devront, en cinq jours, faire leurs preuves dans chaque matière pour espérer décrocher leur diplôme, passeport vers les études supérieures. Et pour peaufiner leurs connaissances, chacun d'entre eux se tourne vers des méthodes différentes.

Des vidéos pour réviser la philo

Sur internet, plus de 300.000 personnes suivent les productions de Cyrus North, un YouTubeur passionné de philo. Sur sa chaîne YouTube, il décrypte vidéo après vidéo les idées de Platon, Spinoza ou Descartes. Le tout de façon humoristique. Tous ces formats sont écrits avec l'aide de professeurs agrégés. "Le format vidéo apporte un rythme. Il permet d’être plus ludique", explique-t-il.

Des cours de soutien pour combler ses lacunes

Les cours de soutien scolaire font aussi le plein pour les dernières révisions. Pour une dizaine d'euros de l'heure, les élèves sont accompagnés par des tuteurs et travaillent de préférence en groupe. De quoi créer une certaine dynamique de travail. "On a des groupes de différents niveaux. Donc souvent les plus âgés expliquent aux plus jeunes comment ça se passe", explique une tutrice.

Du karaté pour se mettre en jambes

A Longjumeau, dans l'Essonne, autre méthode, autre ambiance pour se préparer au jour J. Dans le gymnase d'un lycée de la ville, des élèves s'essayent au karaté sous la houlette de leur proviseur, ceinture noire dans la discipline. "Face au stress, ce qui est important, c’est prendre le temps de savoir respirer", explique-t-il. Une préparation intense mais salutaire. "Même quand on sent qu’on n'en peut plus, on peut continuer. C’est dans la tête. Pour le bac c’est pareil", réalise une élève.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter