Bac 2018 : elle redouble volontairement son bac pour retenter sa chance sur Parcoursup

Examens 2019

AFFRONT - Ses vœux n'avaient pas été exaucés. Enora, candidate au bac scientifique à Agen, a décidé de rater volontairement ses examens car le système Parcoursup ne l'avait pas admise dans la formation de son rêve. Ellle s'est confiée à "Sud-Ouest."

Elle a obtenu 8,31 de moyenne au bac et pourtant, pas une once de déception ne perce sur son visage. Enora, candidate au baccalauréat scientifique à Agen, a en effet décidé de redoubler de son plein gré, raconte Sud-Ouest. N’ayant pas obtenu le BTS en biotechnologie et analyse qu’elle souhait à tout prix intégrer à la rentrée, cette jeune fille a voulu faire front à Parcoursup en ratant volontairement ses épreuves. "Le problème, c’est que si j’avais eu mon bac et que je n’étais pas acceptée dans ce que je voulais faire l’année prochaine, eh bien j’aurai eu mon bac mais je n’aurai rien pu faire", explique-t-elle à nos confrères.

Si elle est tout de même convoquée aux rattrapages, elle assure n’avoir aucune intention de s’y rendre.  "Ah non ! Je suis en vacances maintenant!", déclare-t-elle à Sud-Ouest. Comme elle, 147.491 candidats au bac n’ont toujours pas reçu de proposition ou sont sur liste d’attente.

Lire aussi

Un autre candidat avait contacté Macron

Même si ce choix demande beaucoup d’audace, d’autres y ont aussi songé. C’est notamment le cas de Valentin Gobron, âgé de 14 ans et scolarisé en terminale S au lycée Blaise-Pascal d’Orsay. Il n’a pas été accepté dans les classes préparatoires qu’il souhaitait et avait écrit, en juin, une lettre à Emmanuel Macron pour lui demander de le laisser redoubler, rapporte Le Parisien. "Aujourd’hui, j’ai zéro espoir alors laissez-moi redoubler. En refaisant une année, je pourrais tenter de nouveau ma chance pour les classes de prépa. Le président prône la réussite, mais personne ne me laisse la possibilité de montrer de quoi je suis capable", déplorait-il.

En vidéo

REPORTAGE - Bac 2018 : liesse générale et pluie de mentions dans l'académie de Poitiers

Le député LaREM de sa circonscription, Cédric Villani, avait été informé de sa situation et estimé qu’il pourrait "pourrait profiter de cette année pour se perfectionner, pour partir à l’étranger". "Il y a beaucoup de choses qu’il pourrait faire en complément." Finalement, il semblerait que le jeune candidat l'ait écouté puisqu’il a obtenu son bac ce vendredi avec la mention bien.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter