Résultats du Bac 2018 : des notes étrangement revues à la hausse dans l'académie de Lille

Résultats du Bac 2018 : des notes étrangement revues à la hausse dans l'académie de Lille

EXAMENS 2018
DirectLCI
COLÈRE - Le syndicat enseignant SnesFSU dénonce un "scandale au bac dans l’académie de Lille". Selon lui, les notes de certains candidats, qui s'étaient vu retirer leur calculatrice pendant l'épreuve de physique-chimie, ont été revues à la hausse sans l'aval des correcteurs ni du jury.

Lorsque les faits ont été découverts, il était déjà trop tard. Selon le Syndicat national des enseignements de second degré (SnesFSU), des correcteurs de l’Académie de Lille se seraient aperçus à la veille de la publication des résultats du bac ce vendredi que leurs notes avaient mystérieusement été modifiées. "Des dizaines de professeurs, examinateurs et correcteurs convoqués en jury de bac au lycée Wallon de Valenciennes ont eu la stupeur de voir leurs notes modifiées sur les relevés, sans que les jurys normalement souverains aient pu délibérer", indique dans un communiqué le syndicat enseignant, qui crie au "scandale".


Selon le SnesFSU, ces modifications feraient suite à l’incident des calculatrices qui avait touché quelque 200 élèves durant l'épreuve de physique-chimie du jeudi 22 juin. Des lycéens en série S de quatre établissements de l’académie de Lille s’étaient vu interdire l’usage de leur calculatrice scientifique alors qu’il était écrit noir sur blanc sur leur sujet que celle-ci était autorisée. Sollicité par LCI, le rectorat de Lille avait affirmé qu’il s’agissait d’erreurs de la part des surveillants et assurait que des consignes de correction seraient transmises aux professeurs "pour permettre de respecter le principe d’égalité de traitement des candidats".

Des notes qui passent de 1/20 à 16/20

Si les professeurs ont pu tenir compte de ces circonstances lors de leurs corrections, le rectorat aurait également mis son grain de sel en revoyant à la hausse les notes de ces candidats infortunés sans que les dossiers scolaires ne soient pris en compte,  dénonce le syndicat. "Les notes ont été modifiées sans aucune autre logique qu’une logique comptable." Des candidats qui avaient obtenu 1/20 auraient vu leur note atteindre 16/20 en physique-chimie. D’autres ont obtenu 15/20 en mathématiques alors que leur note était initialement de 7/20. Et comble de l’histoire : un candidat absent à l’épreuve a réussi à obtenir 9/20 en mathématiques.

Malgré les protestations des professeurs, les jurys n’ont pu rétablir "une logique plus équitable en tenant compte des dossiers scolaires", regrette le SnesFSU.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter