20,32 de moyenne mais acceptée nulle part sur Parcoursup : la surdouée du bac "a reçu et refusé plusieurs propositions"

DirectLCI
PARCOURSUP - En Polynésie, Ranitea Gobrait est major du bac avec 20,32 de moyenne. Elle dit avoir été refusée dans tous les établissements parisiens auxquels elle a postulé et est en liste d'attente dans une classe prépa toulousaine. Selon le gouvernement au contraire, l'intéressée a refusé plusieurs propositions.

20 en philo, en histoire, en maths, en physique-chimie, en anglais, en mandarin, en espagnol et en natation. Le bulletin de notes du bac de Ranitea Gobrait, une élève de terminale S au lycée La Mennais de Papeete, en deviendrait presque monotone... Ses deux plus mauvaises notes sont un 15 en TPE et un 17 en SVT, car elle avait écrit dans la marge de sa copie . "Je ne savais pas que c'était interdit, la prof a 'blancoté' devant moi et je n'ai pas pu réécrire, ça m'a fait perdre des points", a-t-elle raconté. Au final, une moyenne de 20,3158 sur 20 obtenue grâce aux options (espagnol et natation), ce qui fait de Ranitea la major du bac en Polynésie.


À première vue, tout semble sourire à cette élève modèle, également championne de Polynésie du 800 mètres nage libre. Pourtant, elle ne sait toujours pas où elle étudiera à la rentrée, car Ranitea Gobrait a été refusée - affirme-t-elle - dans tous les établissements parisiens auxquels elle a postulé. Jusqu'ici, elle est en liste d'attente pour entrer dans une classe prépa d'ingénieurs au lycée toulousain Pierre-de-Fermat. Si elle n'est pas admise, elle prévoit d'aller à l'université de la Polynésie française.

En vidéo

VIDÉO - La question du jour : comment fonctionne la deuxième phase de Parcoursup ?

"Je trouve ça aberrant. Je ne suis pas la seule dans ce cas : il y a beaucoup de bons élèves qui subissent le fait d'être à Tahiti. Les grandes prépas nous ont laissés de côté, nous les îles d'outre-mer (...) Je trouve que c'est dommage de nous fermer les portes comme ça, on devrait nous laisser notre chance", a regretté Ranitea Gobrait auprès de l'AFP.


La version de la jeune femme a cependant était démentie par le secrétaire d'Etat Christophe Castaner qui, samedi soir, a indiqué que la jeune fille avait refusé plusieurs propositions. Le ministère de l'enseignement supérieur a même publié un communiqué indiquant que "les équipes du vice-rectorat de polynésie" était "disponibles" au cas où la candidate souhaitait recevoir un accompagnement. 

Acceptée dans un cursus économique, mais pas scientifique comme elle le souhaitait

Y a-t-il eu discrimination ou simple erreur de communication  ? La directrice du lycée privé La Mennais, Valérie Faua déclarait en effet vendredi :  "On est forcé de constater qu'être en Polynésie française, ça peut défavoriser les élèves qui demandent des formations bien particulières (..) cette année, avec Parcoursup, ça a été un peu plus flagrant : avec APB, il y avait moins de cas comme ceux-là", affirmait-elle. Plusieurs amies de Ranitea sont dans la même situation : elles ont obtenu des moyennes supérieures à 18 et n'ont pas été dans des établissements en métropole. Certaines ont choisi de partir à l'étranger. 


De son côté, le directeur de la DGEE (direction générale de l'éducation et des enseignements) sur place, indique à TNTV News : "Elle a été refusée dans une partie des demandes qu'elle a formulées, elle a été acceptée dans d'autres établissements prestigieux de Paris. (...) Son choix était un choix d'établissements très ciblé parisiens, bordelais et aussi à Rennes et dans ces choix-là, elle a été acceptée dans au moins un des établissements prestigieux de Paris. Elle a été acceptée plus exactement dans quatre de ses vœux. Son vœu prioritaire est désormais MPSI - maths, physique, sciences de l'ingénieur - mais elle avait aussi fait des demandes en ECS - économie commerciale option scientifique - dans lesquelles elle a été acceptée et dont elle a refusé les propositions. Elle a eu une proposition d'un établissement parisien qu'elle a refusée et a préféré s'inscrire en Polynésie dans une prépa scientifique."


Sollicitée par LCI, la jeune femme n'a pas encore donné suite. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter