Bac 2018 : comment faire une bonne dissertation ?

DirectLCI
CONSEILS MÉTHODO - La dissertation - dite aussi composition - se retrouve dans de nombreuses épreuves du baccalauréat. Elle sert à vous faire produire une réflexion et une démonstration sur un sujet. Il est donc primordial de bien en connaître la méthodologie. Voici quelques conseils de profs.

Si vous voulez réussir votre épreuve de philo ou d'histoire-géo (entre autres), vous devez maîtriser la rédaction d'une dissertation. Il ne s'agit pas d'écrire au fil de la pensée mais bien de structurer votre propos pour construire un argumentaire. Si cet exercice vous angoisse, voici des conseils pour le réussir.

Analyser en détail le sujet

Cette première étape est importante. Si vous la bâclez vous risquez un hors-sujet ou d’établir ensuite une problématique bancale. "Commencez par noter le sujet au brouillon pour procéder à des associations d’idées, recommande Karel Parmoli, professeure de Lettres et auteure de manuels numériques avec Le Web Pédagogique . Envisagez toutes les significations possibles du sujet afin de ne pas vous lancer tête baissée dans une première impression forcément réductrice." Pour la littérature et la philo, réfléchissez à la polysémie des mots.

Choisir sa problématique

"Il n’y a pas qu’une seule bonne problématique par sujet", souligne Daphné Raoulx, professeure d’histoire-géo, qui détaille la méthodologie en vidéo sur le site lesbonsprofs.com . Mais il est important de bien choisir la vôtre car elle va être le fil conducteur de votre composition. Une question à laquelle vous allez répondre. Pour vous aider à définir votre problématique, dégagez les mots-clés du sujet, servez-vous de votre analyse et de vos connaissances pour soulever des questions. Attention, une problématique n'est pas une reformulation du sujet.

En vidéo

Bac : 5 erreurs à ne pas commettre dans sa copie de philosophie

Faire un plan

La dissertation est une démonstration rigoureuse, vos axes vous permettront d’argumenter et de discuter le sujet. "Pour cela, sélectionnez et organisez vos connaissances, dégagez des thèmes (qui formeront les parties) et des sous-thèmes (sous-parties)", conseille Daphné Raoulx. Un paragraphe vaut une idée et plusieurs exemples. "Il faut vraiment prendre le temps d’élaborer un plan détaillé et de travailler ses transitions au brouillon avant de commencer à rédiger", insiste Karel Parmoli.


Une ouverture en conclusion sera du meilleur effet : c’est le moment de montrer votre capacité à tisser des liens entre les textes. Mais attention à ne pas reposer la question de votre problématique, cela montrera que votre devoir n’y a pas répondu.

Bien choisir ses exemples

Chacun de vos arguments doit s’appuyer sur des exemples. Veillez à bien les exploiter. "Il ne sert à rien d'en juxtaposer dix sans les analyser. Il faut en choisir deux ou trois avec précision et les développer en rapport avec le sujet de votre sous-partie", indique Karel Parmoli. Quand vous citez un ouvrage, ne racontez pas l’histoire ni ne paraphrasez le texte. Tirez-en l’analyse qui permet de l'utiliser comme exemple pour votre argumentation.

Bien présenter sa copie

Alinéas, transition, rédaction intégrale… Votre copie doit être soignée. "Une présentation cohérente et bien aérée rendra votre copie plus agréable à lire", explique Daphné Raoulx. Faites aussi attention à votre orthographe et votre expression écrite. Ayez le souci du bien-être de votre correcteur si vous souhaitez avoir une note élevée.


"Bannissez la première personne dans votre copie (je / nous / à mon avis / Je pense que…). On ne vous demande pas votre avis mais on attend plutôt de vous une réflexion objective, construite et argumentée", recommande Karel Parmoli.

En vidéo

Bac : 5 erreurs à ne pas commettre dans sa copie de littérature

Exercez-vous avec des annales corrigées

Rien de tel que d’anciennes épreuves pour s’entraîner à analyser des sujets, chercher une problématique et un plan. "Plus vous pratiquez l’exercice, plus les exemples vont affleurer rapidement", affirme Karel Parmoli. Entraînez-vous dans les conditions réelles du bac : en temps limité et sans aide extérieure.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter