Taux de mentions, âge des bacheliers, filles plus fortes que les garçons… Toutes les stats sur le bac

DirectLCI
BACK TO THE BAC – Une semaine après le verdict de l’écrit et deux jours après la fin des oraux de rattrapage, c’est l’heure de faire le bilan du bac 2018. Taux de mention par série ou genre, moyenne d’âge des bacheliers… Voici les chiffres à retenir de cette session 2018, issus de notre base de données sur les résultats de l’examen.

Au total, ils sont 675.600 à partir en vacances avec le bac en poche, soit 88.3% des 765.000 candidats qui passaient l’examen cette année. Un taux de réussite en hausse de 0.4 point par rapport à 2017, selon les chiffres diffusés ce vendredi matin par le ministère de l’Education nationale, deux jours après la fin des oraux de rattrapage. 


Si la rue de Grenelle a également communiqué le taux de réussite par série, elle n’a pas fait dans le détail l’inventaire de celui des mentions par série ou genre, ou encore de l'âge des nouveaux bacheliers. C’est ce que nous vous proposons dans cet article, grâce aux chiffres issus de notre base de données sur les résultats de l’examen, qui intègre la réussite ou l'échec de 600.942 candidats.

En vidéo

Un jeune Belge a eu le bac à huit ans !

Les filles en force

C’est une constante tout au long de la scolarité, et elle se vérifie une nouvelle fois au bac : globalement, les filles obtiennent de meilleurs résultats que les garçons. Sur les plus de 600.000 candidats de notre base de données, les 302.982 candidates sont ainsi 91.04% à être admises à l’examen, contre 86.02% pour les 297.960 garçons. Un avantage que l’on retrouve en regardant les taux de mention : 59.05% des filles en ont décroché une, soit 6 points de plus que le pourcentage de leurs camarades masculins (53%). L’écart se resserre toutefois si l’on compare les mentions très bien : là, un peu plus d’une fille sur 10 peut se prévaloir de la récompense suprême (10,88%), mais les garçons se défendent avec un honorable 7,81%. A noter que la meilleure moyenne de cette année, une note record de 21,33/20, a été obtenue à La Réunion par une lycéenne de 17 ans en filière S.

La série scientifique championne des mentions très bien

Regardons à présent les taux de mention par filière. Au sein des séries générales, les S, qui sont 91,90% à avoir validé leur bac selon nos chiffres, contre 89,67% pour les L et 90,19% pour les ES, sont aussi ceux qui ont obtenu le plus de mentions : seuls 34.68% sont repartis avec une moyenne inférieure aux 12/20 nécessaires, un pourcentage largement en-dessous de ceux des candidats des bacs littéraire (42,02%) et économique et social (44%). Dans le détail, les candidats scientifiques sont 18,26% à être auréolés d’une mention très bien, contre 11,27% en L et 10,47% en ES.


Le bac technologique a lui aussi été gros pourvoyeurs de mentions. En particulier pour la série STHR (sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration), où les candidats dont les résultats sont pris en compte par notre base de données sont 59,63% à en avoir obtenu une, contre 49,45% chez les ST2S ou 42,90% chez les STMG. Les mentions très bien sont en revanche moins nombreuses que dans les filières générales : 5,49% en STHR, 2,12% en ST2S ou encore 1,72% en STMG.

Le plus jeune bachelier a 13 ans, la plus âgée 71 ans

Quel âge moyen ont les bacheliers de cette session 2018 ? 17,91 ans selon les calculs issus de notre base de données. Il faut dire qu’il n’y a vraiment pas d’âge pour passer le bac : si les candidats de 17 (191.587 répertoriés) et 18 ans (252.525) constituent les plus gros contingents, quatre candidats ayant décroché le fameux sésame lors de cette session 2018 ont 13 ans, six ont 14 ans, cent quatorze 15 ans… Et dix ont 59 ans, deux 60 ans, un 61 ans... A noter que le bachelier le plus jeune de cette session 2018 est né le 20 juin 2005. Il n'a pas obtenu de mention. En revanche, à l'autre bout de la pyramide des âges, la candidate de 71 ans née le 24 mai 1947 a obtenu la mention très bien. Et cette septuagénaire, ancienne prof de lettres classiques qui s'est présenté à l'examen par défi, a assuré à France Bleu qu'elle n'avait même pas révisé ! 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter