Bac 2018 : les 5 commandements pour faire bonne impression à l'oral de rattrapage

EXAMENS
DirectLCI
BAC - "Admissible aux épreuves du second groupe". Voilà la catégorie dans laquelle aucun des bacheliers n'a envie de figurer lors de l'affichage des résultats du bac, qui a lieu ce vendredi 6 juillet pour la session 2018. Pourtant, chaque année, ils sont 20% à y avoir droit. Pour réussir cette épreuve de la dernière chance, un professeur livre les cinq règles d'or à appliquer.

Après près de deux semaines d’épreuves rythmées par les couacs, les bacheliers n’ont certainement qu’une envie : celle d’être en vacances. Pourtant chaque année, environ un cinquième des candidats doivent se replonger dans les révisions pour les oraux de rattrapages après la publication des résultats. Cette année, c'est ce vendredi 6 juillet que tombera le couperet. Mais pour ceux qui ne sont pas à l’aise à l’oral, difficile de jouer sa dernière carte dans une telle épreuve. Martial Delmond, professeur d’histoire-géographie et passionné par l’art oratoire, vous livre les cinq règles à appliquer pour faire bonne impression et ne pas perdre vos moyens.  

En vidéo

Bac 2018 : 6 conseils pour réussir votre oral

  • 1La respiration

    Le secret d'une bonne prise de parole réside avant tout dans la respiration. Il faut penser à respirer régulièrement, tranquillement. Et surtout, ne pas oublier d'inspirer ni d'expirer, pour éviter de se retrouver en apnée. Finir sa phrase tout rouge et à bout de souffle n'a rien de très agréable.

  • 2La posture

    Lorsque vous êtes assis sur votre chaise, le but est de se tenir bien droit, mais pas crispé non plus. Serrer les genoux permet naturellement de redresser son dos. Une bonne posture permet de mieux projeter la voix, et donc d'être mieux entendu.

  • 3L'articulation

    Au-delà du fait d'adopter d'une voix audible, vous devez également penser à articuler. Un exercice simple pour s'entraîner : la technique du crayon. Il s'agit, pendant ses révisions, de réciter tout un texte avec un crayon placé entre les dents. "Pas comme s'ils tenaient une cigarette entre les dents, mais plutôt comme s'ils avaient un percing indien en travers des deux joues", précise Martial. Cette technique, employée par beaucoup d'acteurs, force les muscles à s'habituer aux syllabes.

  • 4Le sourire

    Votre sourire peut changer du tout au tout l'humeur de l'examinateur. Même si vous êtes stressé ou que la personne en face de vous ne semble pas être réceptive à votre visage rayonnant, tant pis. Il ne faut pas que vous donniez l'impression de venir passer l'épreuve à reculons. Travaillez un sourire qui n'apparaisse pas hypocrite. Si vous ne voulez pas montrer vos dents, plissez simplement les fossettes.

  • 5Le regard

    Même si ce n'est pas facile, efforcez vous de regarder votre interlocuteur dans les yeux. Sans trop insister évidemment : il ne s'agit pas de lui faire peur ou d'avoir l'air de jouer la défiance. "Inconsciemment ou consciemment, tout le monde sait que quelqu'un qui fuit le regard de l'autre a quelque chose à se reprocher, se sent soumis ou donne comme message qu'il n'a aucune confiance en lui", explique le professeur d'histoire-géographie.

  • 6(Bonus) Le style vestimentaire

    Nul besoin de trop en faire. Restez vous même, tout en évitant les tenues flashy et trop dénudées. Pantalon ou jupe (pas trop courte) avec un chemisier ou un t-shirt pas trop décolleté pour les filles, chemise ou polo avec un pantalon pour les garçons. Côté chaussures, les baskets sont autorisées, mais les chaussures de ville peuvent être un plus.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter