VIDÉO - A la rencontre de ceux qui ont côtoyé les enfants de la famille Troadec

FAITS DIVERS
TÉMOIGNAGES - Qui étaient les enfants Troadec, Charlotte âgée de 18 ans et Sébastien de 21 ans ? Sept à Huit est partie à la rencontre de ceux qui ont rencontré les enfants de cette famille originaire d'Orvault et qui n'a pas donné de signe de vie depuis le 16 février.

Sur internet, Charlotte Troadec avait tout d'une jeune fille de son âgé. Enjouée et souriante, l'étudiante de 18 ans en BTS sanitaire et social a quitté le cocon familial pour poursuivre ses études à Fontenay-le-Comte, dans la Loire. Mais sa vie ne semble pas si simple. Selon l'un de ses proches, médiateur d'un forum pour étudiants, Charlotte souffrait en réalité d'un mal-être. C'est en 2015 qu'elle entre en contact avec lui, cherchant conseil et réconfort. Les messages de l'étudiante sont inquiétants : "Mon isolement, la mutilation... Je prends des médocs qui fonctionnent que dalle. Je passe de bien à pas bien", cite-t-il. 


"C'était une adolescente en apparence très souriante, très heureuse, mais profondément blessée, rapporte l'homme. Elle évoquait le harcèlement qu'elle subissait au quotidien de la part des élèves. (...) Elle avait vraiment une espèce de double personnalité, où virtuellement, elle avait des amis, des relations, des copains, comme dans le monde réel. (...) Elle était surdouée sur les réseaux sociaux et sous-douée socialement dans la vie de tous les jours."

Sébastien adopte un comportement sombre et torturé sur les réseaux sociaux

Idem pour son frère. Alors que Sébastien, 21 ans, s'attire les ennuis avec la justice à la suite de la publication de menaces de mort publiées sur internet en 2013, ses proches affirment que le jeune homme aimait s'exprimer au "second degré". "C'est de la provocation pure et dure, mais dans le but de rigoler après", soutient son ami et voisin de chambre de sa résidence étudiante en Vendée. Selon lui, Sébastien était "sociable" et avait de nombreux amis : "Il avait tout le temps le sourire aux lèvres, on ne l'a jamais vu violent ou renfermé sur lui-même", ajoute-t-il aux caméras de Sept à Huit.


Très actif sur les réseaux sociaux, Sébastien y apparaît pourtant sombre et torturé. Pendant trois ans, il communiquera pendant le lycée avec une certaine Léa, devenue sa confidente virtuelle. Elle évoque un individu "pas bien dans sa peau", qui ne "s'aimait pas physiquement" et qui entretenait des rapports conflictuels avec ses parents. "Son père surtout, qui était violent, rapporte la jeune fille qui ne l'a jamais rencontré. Pas violent à taper, apparemment il jetait des objets, il criait. Quand Seb voulait lui parler de ses études, son père s'en foutait, ne répondait pas ou lui disait que ça ne servait à rien. Que de toute façon, il n'aurait pas réussi." 


Ce dimanche, deux personnes ont été placées en garde à vue ce dimanche à Brest (Finistère) dans le cadre de l'enquête de la disparition de la famille Troadec. Selon une information de RTL, que LCI a pu vérifier, il s'agit de la sœur et du beau-frère de Pascal Troadec, le père de cette famille dont on est sans nouvelles depuis le 16 février dernier.  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaire Troadec

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter