Accident de Rohan : le conducteur était sous l'emprise de l'alcool

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - Après la mort de quatre jeunes, âgés de 15 à 17 ans, dans la nuit de samedi à dimanche sur une route de Rohan, dans le Morbihan, le vice-procureur de Vannes a confirmé que le conducteur mineur était en état d'alcoolémie lors d'un point presse ce jeudi.

On en sait plus sur les circonstances de l'accident de Rohan qui a causé la mort de 4 jeunes jeunes dans dans la nuit de samedi à dimanche dans le Morbihan. Le conducteur présumé du véhicule, âgé de 17 ans, présentait une alcoolémie de 0,83 gramme par litre de sang au moment des faits, a indiqué jeudi 6 août Yann Le Bris, le vice-procureur de la République de Vannes, lors d'une conférence de presse. Le jeune homme n'a toutefois pas été contrôlé positif aux stupéfiants.

Toujours hospitalisé, il n'a pas encore été entendu par les enquêteurs, "son état psychologique" étant encore "incompatible avec un placement en garde en vue" selon le parquet. Le conducteur présumé préparait en outre depuis janvier le permis de conduire dans le cadre de la conduite accompagnée.

La surcharge du véhicule en cause

A bord de cette voiture de cinq places qui a fait une embardée puis plusieurs tonneaux, 14 jeunes de avaient pris place. Trois se trouvaient à l'avant, sept sur la banquette arrière et quatre dans le coffre, selon M. Le Bris. Les conclusions du pré-rapport indiquent que parmi les causes de cet accident figurent "la surcharge du véhicule et sa vitesse qui était supérieure à 70km/h et l'inexpérience du conducteur face à cette embardée".

L’enquête, elle, se poursuit. Une information judiciaire est ouverte avec les chefs d'homicide involontaire, et les circonstances aggravantes qui sont la conduite en état alcoolique et la conduite sans permis. Un autre chef d'accusation est invoqué : celui de blessures involontaires avec ces deux mêmes circonstances aggravantes.

EN SAVOIR +
>> Rohan : 4 mineurs tués et 10 blessés dans l'accident d'une fourgonnette
>> Accident mortel à Rohan : les obsèques des quatre mineurs auront lieu mercredi

Lire et commenter