Accident mortel de manège dans le Rhône : comment est assurée la sécurité des attractions de fête foraine

DirectLCI
SÉCURITÉ - L’accident survenu samedi après-midi à Neuville-sur-Saône, où une personne est morte lors de la fête foraine de la ville, doit-il inciter les amateurs de sensations fortes à s’inquiéter avant de prendre un place dans un manège à sensation ? Eléments de réponse.

Le dernier accident mortel survenu en France sur un manège remontait à 2014. Ce samedi après-midi, un homme âgé d’une quarantaine d’années est venu s’ajouter à la liste des victimes. Il a été tué lorsque qu’une nacelle d’un manège à sensation forte s’est détachée de l'attraction à la fête foraine de Neuville-sur-Saône (Rhône), une petite commune située à une quinzaine de kilomètres au nord de Lyon.


Ce nouvel incident doit-il pour autant inquiéter les amateurs de fêtes foraines ? Il faut tout d’abord savoir que la loi, qui s’est durcie dans ce domaine ces dernières années, oblige désormais les propriétaires de manèges à les faire contrôler par l'une des sociétés spécialement agréées dans cette optique par les autorités. Elles sont une dizaine à posséder cet agrément  aujourd'hui. 

Pas de risque zéro

Un premier contrôle a lieu sur le matériel neuf, puis tous les ans pour les manèges les plus sensationnels (comme celui où s’est produit l’accident à Neuville-sur-Saône ce samedi), ou tous les trois ans pour les autres. "Tout est contrôlé : la structure, les pièces hydrauliques, l'électricité", nous précisait en avril dernier  Christophe Cuvelier, le patron de CTD, l'un de ces organismes de contrôle agréé par l'État, alors que des incidents (non mortels) étaient survenus à la foire du Trône de Paris. C'est ensuite aux communes de vérifier que ces contrôles ont bien été effectués dans les délais nécessaires. En amont, les constructeurs sont aussi soucieux de la qualité finale de leur installation. Et ont donc aussi un rôle à jouer dans la sécurité des fêtes foraines. 


Le risque zéro existe-t-il pour autant ? "Dans les accidents, il est souvent avéré que le paramètre humain est important", nous soulignait également le gérant de CTD. Et d'ajouter : "C'est aux forains de surveiller ceux qui ne respectent pas les consignes de sécurité".  Rappelons aussi que selon la Commission de la sécurité des consommateurs, une centaine d'accidents, la plupart non mortels heureusement, surviennent chaque année dans des manèges. Et la première source de ces accidents est le comportement des usagers.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter