Ils étaient à bord du manège qui a provoqué l'accident mortel dans le Rhône : "D'un coup, tout a lâché"

FAITS DIVERS
DirectLCI
TÉMOIGNAGES - Nathanaël et Margaux se trouvaient dans l'une des nacelles du manège à sensation qui se serait affaissé d'un coup à Neuville-sur-Saône, samedi. Ils racontent à LCI ce qu'ils ont vu de cet accident qui a coûté la vie à un père de famille.

Ils ont "eu peur". Et c'est ensemble qu'ils ont témoigné devant les caméras samedi soir, sous le regard protecteur de leur père. Nathanaël et Margaux, 17 et 13 ans, étaient à la fête foraine de Neuville-sur-Saône, près de Lyon, lors de laquelle un père de famille a perdu la vie. 


Les deux adolescents se trouvaient à bord d'une attraction composée de quatorze nacelles accrochées à une structure tournante, "qui monte et qui descend". Ils racontent que "le manège est monté de plus en plus haut et d'un coup, tout a lâché". "C'est tombé, une personne a percuté le sol. Après, une nacelle s'est détaché à moitié et le manège s'est tout de suite arrêté".

La victime "à côté" du manège, pas dans une nacelle ?

L'adjoint au maire de la commune, Laurent Buffard, a fait le même récit. Il rapporte que le manège se serait affaissé d'un coup, forçant les nacelles à toucher le sol et éjectant une personne. 


La victime, un homme d'une quarantaine d'années, se trouvait à la fête foraine avec deux de ses enfants. Les autorités n'ont pour l'instant pas établi s'il était mort alors qu'il était sur le manège ou s'il a été touché par un débris alors qu'il était à proximité. Selon un témoin, "il était à côté". 

En vidéo

Laurent Buffard, adjoint au maire : "Un accident spectaculaire qui a marqué les témoins"

Un enfant de huit ans a également été hospitalisé mais son pronostic vital n'est pas engagé, selon la préfecture. Douze personnes choquées, la plupart vraisemblablement sur le manège au moment de l'accident, ont été prises en charge sur place. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie pour définir les circonstances exactes de l'accident. Selon nos informations, le propriétaire de l'attraction était en garde à vue samedi soir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter