Accident mortel en Gironde : le point sur le drame, au lendemain de la collision

Accident mortel en Gironde : le point sur le drame, au lendemain de la collision

DRAME - Un bus est entré en collision avec un poids lourd le 23 octobre dernier sur la départementale 17 en Gironde. Un premier bilan fait état de 43 morts mais pourrait s'alourdir dans les prochaines heures. Que sait-on pour le moment ?

L'enquête visant à comprendre les circonstances de la terrible collision survenue entre un bus et un poids lourd vendredi 23 octobre en Gironde est en cours. 24 heures après le drame, metronews fait le point.

Une cérémonie mardi 27 octobre
Une cérémonie en hommage aux victimes aura lieu mardi 27 octobre à Petit-Calais, en présence de François hollande, a indiqué l'Elysée. Le président se serait entretenu avec la maire de la commune afin de lui apporter son soutien et de convenir d'une date pour organiser la cérémonie.

Les corps extirpés, l'identification en cours
Après avoir extirpé tous les corps de la carcasse du bus, les enquêteurs sont passés à la phase d'identification et devraient également examiner le chronotachygraphe, un appareil électronique comparable à la boite noire d'un avion, qui enregistre la vitesse, le temps de travail et d'activités d'un poids lourd.

Selon le colonel Réty, les techniciens de l'unité spécialisée pour l'identification des victimes de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) ont installé "leur matériel sous tente, avec notamment des tables pour procéder aux travaux d'autopsie". Mais l'identification des victimes pourrait durer jusqu'à "trois semaines". Des experts automobiles vont également étudier les traces de freinage et tout ce qui se rapportera aux trajectoires des deux véhicules, afin de déterminer les causes de cette collision.

EN SAVOIR + >> Drame de Puisseguin : qui était Cyril Aleixandre, le chauffeur du poids lourd ?

Incertitude sur le nombre de passagers
Un accident survenu alors qu'un chauffeur de poids lourd revenait d'une livraison de bois et aurait perdu le contrôle de son véhicule face à un autocar qui transportait un groupe de retraités sur la départementale 17, aux alentours de 7h30. Réactif, le chauffeur du bus a ouvert les portes du véhicule avant la collision et permis à des passagers de sortir dans la foulée. L'embrasement rapide du véhicule a cependant coûté la vie à 41, voire 42 passagers. Selon le procureur de Libourne, Christophe Auger, "le car prenait des passagers à différents endroits" avec "une dernière étape à Petit-Calais". Il pouvait donc y avoir "des personnes inscrites qui ne se trouvaient pas dans ce véhicule et l'inverse". Il s'agit de la plus grosse catastrophe impliquant un autocar depuis 1982 en France. Selon des témoins arrivés sur les lieux de l'accident au moment de l'incendie, plusieurs retraités criaient à l'aide alors qu'ils étaient coincés dans le véhicule en flammes.

Polémique et condoléances
Ce drame a suscité l'émotion parmi plusieurs représentants politiques ainsi qu'au Vatican, d'où le pape a présenté ses condoléances aux familles des victimes. La fiabilité des normes de sécurité a également été remise en question, le bus n'ayant pas dû s'enflammer si vite. En effet, Selon Xavier Duforet, responsable de l'Organisation des transporteurs routiers européens, "un véhicule de transport en commun est prévu pour se consumer lentement pour avoir le temps d'évacuer les passagers". De leur côté, le député Noël Mamère et l'ancien inspecteur du travail Gérard Filoche ont dénoncé la responsabilité de la loi Macron qui veut libéraliser le transport par autocar, pour les prochains accidents de bus.

EN SAVOIR +
>> Accident mortel en Gironde : la fiabilité des normes de sécurité en question
>> D17 : une route "sinueuse" et "dangereuse"
>> Les héros de la tragédie

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.