Accusé de violences en état d'ivresse envers une femme, Nicolas Douchez réplique

FAITS DIVERS

VIOLENCES – Nicolas Douchez sera jugé devant le tribunal correctionnel de Paris pour "violences en état d'ivresse" envers une femme. Contrairement à ce qui avait été relayé, cette dernière n’est toutefois pas sa compagne mais une "une amie", selon l'avocate du joueur de Lens.

Nicolas Douchez veut "rétablir la vérité". L’ancien joueur du PSG est convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris pour "violences sans interruption temporaire de  travail (ITT)", a souligné ce vendredi son avocate Me Toby en conférence de presse. Elle a toutefois précisé que la victime est "une amie" du  joueur et non sa compagne comme évoqué initialement. Celle-ci n'a pas souhaité faire évaluer ses blessures par l'unité médico-judiciaire. Elle n’a en outre "pas souhaité déposer plainte", contrairement à ce qu'avait indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

Lire aussi

"Il y a eu des constatations policières, une enquête et une confrontation à l'issue desquelles  aucune blessure, aucune trace de sang, de coups, n'ont été constatées", a par ailleurs expliqué Me Toby. "Il était avec une amie, il y a eu une engueulade, il y a eu des mots, peut-être forts, qui ont fait qu'un voisin a probablement appelé les services  de police. Et puis voilà", a relaté l'avocate du gardien lensois.

L'ancien joueur parisien, dont la garde à vue a pris fin vendredi à la mi-journée, est placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de prendre contact avec la plaignante. Il envisage de séaisir la justice après la publication des premiers articles sur ce fait divers. Un procès est prévu pour février.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter