VIDÉO - Affaire Alexia Daval : le coup de gueule de la procureure de Besançon contre la "folie médiatique"

FAITS DIVERS
MISE AU POINT - Edwige Roux-Morizot, procureure de Besançon, avait convoqué la presse ce jeudi soir. Pas pour donner de nouveaux éléments sur l'enquête, mais bien davantage pour critiquer ceux qui sont relayés par la presse depuis l'interpellation de Jonathann Daval.

Elle n'était pas là pour donner des informations sur l'enquête, mais pour faire une mise au point. Edwige Roux-Morizot s'est présentée devant la presse pour remettre les choses en place et exprimer sa colère et sa peine de voir certaines informations figurant dans le dossier de l'instruction publiées dans la presse. 


Au début de sa prise de parole, elle a émis le souhait de "voir la justice reprendre la place qui est la sienne", évoquant également les violations répétées du secret de l'instruction : "Une folie médiatique", a-t-elle déclaré. 

Elle souhaitait "porter la voix de la raison"

Elle indique également que d'autres "investigations doivent être effectuées à l'abri des pressions et des violations du secret de l'instruction". Elle a tenu à rappeler les principes de présomption d'innocence dont jouit Jonathann Daval et celui du secret de l'instruction, qu'elle estime bafoués. Une prise de parole "pour porter la voix de la raison". 


"Se joue, le destin d'un homme  qui jouit de la présomption d'innoncence", a-t-elle déclaré, rappelant que Jonathann Daval peut modifier ses déclarations devant un juge d'instruction. "La présomption d'innocence que l'on bafoue, c'est son profil psychologique que l'on évalue, et lorsqu'il est affirmé qu'il sera d'ores et déjà condamné, la date de son procès quasiment fixée", explique la procureure.


"Juste rappeler à ceux qui vous regardent, qui doivent croire en la justice et en ce qu'elle représente, que la valeur fondamentale de la présomption d'innocence et du secret de l'instruction ne se marchande pas", dit-elle. Elle évoque enfin, la mémoire d'Alexia Daval, "que l'on salit, chaque jour un peu plus", dit-elle. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mort d'Alexia Daval : son mari Jonathann revient sur ses aveux

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter