VIDÉO - Affaire Dupont de Ligonnès : il y avait bien un moine qui lui ressemblait mais ce n'était pas lui

DirectLCI
DISPARITION - "Ouest-France" indique ce mardi 9 janvier que la police judiciaire a mené une opération dans un monastère de Roquebrune-sur-Argens, dans la Var, après le signalement d'un homme qui ressemblerait à Xavier Dupont de Ligonnès, il y a sept ans. Après perquisition, les enquêteurs ont retrouvé cet homme, qui... n'était pas le père de la famille nantaise.

Un coup pour rien. Selon une information d'Ouest-France confirmée à LCI mardi 9 janvier au matin, les enquêteurs de la police judiciaire ont mené une opération autour d'un monastère de Roquebrune-sur-Argens (Var) où les équipes de la police judiciaire de Nantes, de Toulon et de l'Office central pour la répression des violences aux personnes, sont intervenues. Selon nos informations, l'opération a pris fin, dans la matinée. 

Un sosie

Ouest-France, cette opération faisait suite au signalement d'un homme qui ressemblerait beaucoup à Xavier Dupont de Ligonnès, lors d'une messe du monastère de Saint-Désert-des-Carmes, à Roquebrune-sur-Argens. Le monastère a démenti, auprès de Var Matin, avoir hébergé le suspect de la tuerie de Nantes. Et de fait, selon une information confirmée à LCI, les enquêteurs ont bien trouvé un moine ressemblant au célèbre père de famille en fuite, mais ont bien dû conclure que... ce n'était pas lui.


Xavier Dupont de Ligonnès est soupçonné d’avoir assassiné sa femme et ses quatre enfants, début avril 2011, à Nantes. Le 21 avril, les corps de son épouse et de leurs quatre enfants, avaient été retrouvés dissimulés sous la terrasse de la maison familiale. Depuis, plus de nouvelles. C'est précisément dans cette commune de Roquebrune-sur-Argens que l'homme a été vu pour la dernière fois, le visage gravé sur la bande vidéo d'une caméra de surveillance. 

En vidéo

VIDÉO - Restrospective sur l'affaire Dupont de Ligonnès

La piste varoise

Quelques heures après la découverte des cinq corps des membres de la famille, au domicile familiale en 2011, la voiture de Xavier Dupont de Ligonnès avait été repérée, sur le parking d'un Formule 1, dans cette commune varoise. Durant sept ans, de nombreux témoignages avaient indiqué sa présence en Thailande, ou encore en Afrique. Des pistes toutes vérifiées par les enquêteurs mais sans succès. La piste du monastère avait été prise avec grand sérieux par les enquêteurs, au point que, selon le journaliste d'Ouest-France sur place, une vingtaine de policiers ont participé à l'opération.

Selon nos confrères, l'opération a été menée discrètement par une vingtaine de policiers de la PJ sur place. "Ils vont passer en revue tous les occupants du monastère. L’opération se veut discrète et respectueuse. Pas de gyrophares ni de sirènes pour ne pas nuire à la solennité du lieu", avaient-ils indiqué. En effet, dans le monastère autour duquel les enquêteurs ont pris position, les moines ont fait voeu de silence. 

Plus d'articles

Sur le même sujet