Meurtre de Maëlys : la détention provisoire de Nordahl Lelandais prolongée

PRISON - Près d’un an après la mort de la petite Maëlys, tuée en marge d’une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), Nordahl Lelandais a vu sa détention provisoire prolongée pour une durée de six mois supplémentaires, a indiqué le parquet de Grenoble.

Nordahl Lelandais reste en prison. La détention provisoire de l’ancien maître-chien, mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys de Araujo,a été prolongée. L’homme de 35 ans a été présenté mercredi 22 août à un juge des libertés et de la détention, qui lui a signifié le renouvellement de son mandat de dépôt pour six mois supplémentaires, a indiqué samedi le parquet de Grenoble à l’AFP, confirmant une information du Dauphiné libéré.

Une nouvelle qui survient alors qu’approche un triste anniversaire : dans la nuit de dimanche à lundi, cela fera un an jour pour jour que la petite Maëlys, 8 ans, disparaissait lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin. Nordahl Lelandais, rapidement suspecté et mis en examen, aura mis six mois à reconnaître le meurtre "involontaire" de la fillette et à conduire les enquêteurs jusqu’à ses restes. 

En vidéo

Les mystères de Nordahl Lelandais

D’abord poursuivi pour "enlèvement" et incarcéré le 3 septembre 2017, il a été mis en examen pour "meurtre" fin novembre dans cette affaire, avant de l’être également dans deux autres dossiers : l’assassinat du caporal Arthur Noyer en avril 2017 en Savoie, et l'agression sexuelle d'une de ses cousines âgée de 6 ans.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter