La "quasi-totalité" de la dépouille de Maëlys a été retrouvée

ENQUETE - Après qu'un os et un crâne ont été retrouvés mercredi 14 février, les recherches ont permis de récupérer, le lendemain, la quasi-totalité de la dépouille de la fillette, tout comme les vêtements et une chaussure.

Au lendemain des aveux de Nordahl Lelandais, qui les avait conduits sur les lieux où il a enterré le corps de Maëlys fin août dernier, les enquêteurs ont retrouvé ce jeudi la quasi-totalité de la dépouille de la fillette, a annoncé une source proche de l’enquête à LCI. Stoppées mercredi 14 février au soir en raison de la nuit après la découverte d'un os et du crâne, les recherches avaient repris dans la matinée près des villages de Saint-Franc et Attignat-Oncin, en Savoie. Elles sont désormais terminées. Les vêtements et une chaussure de la fillette ont aussi été récupérés, a indiqué le procureur de Grenoble.


Retrouver l'intégralité de ces ossements était fondamental pour l'enquête.  "Leur analyse permettra sans doute de comprendre ce qui s’est passé. L’autopsie, même partielle, peut permettre d’établir si des coups ont été donnés ou un objet contondant utilisé", expliquait à LCI une source proche de l’enquête après les premières découvertes.

Comparaison avec la version de Lelandais

Les investigations se poursuivent désormais sur site afin de comparer la version de Nordahl Lelandais, qui affirme avoir tué Maëlys de manière involontaire, et la "vérité scientifique". Dans cette optique, d’importants moyens avaient été déployés sur le terrain : plus d’une dizaine de personnes de l’IRCGN (Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale), composée notamment de généticiens, médecins légistes, d’experts en anthropologie, odontologie et entomologie, œuvrent "pour faire parler la scène". 

En vidéo

Les ossements retrouvés de Maëlys pourraient aider à déterminer les circonstances de sa mort

Même six mois après, ces  prélèvements (substrat, empreintes, microtraces… ) et l’analyse fine de l’environnement seront essentiels. "Ils permettront d’être confrontés aux déclarations de Nordahl Lelandais. Par exemple, savoir si la date de la dissimulation du corps qu’il donne est cohérente", nous indiquait notamment notre source. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter