Affaire Seznec : la découverte d'un os humain pourrait relancer l'enquête

Affaire Seznec : la découverte d'un os humain pourrait relancer l'enquête

JT 20H - Un os humain a été découvert ce samedi à Morlaix lors de fouilles dans la maison où vivait la famille de Guillaume Seznec, condamné en 1924 pour le meurtre de Pierre Quémeneur alors qu’il se disait innocent. De quoi, peut-être, relancer une nouvel

C'est une découverte qui pourrait peut-être relancer l'affaire Seznec, l'une des plus grandes énigmes criminelles du XXème siècle. En 1924, Guillaume Seznec avait été condamné au bagne à perpétuité pour le meurtre de son associé. Le corps de Pierre Quémeneur n'a jamais été retrouvé. Mais ce matin, un ossement a été déterré lors de nouvelles fouilles dans l'ancienne maison familiale des Seznec à Morlaix.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 24/02/2018 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 24 février 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : à la mi-journée, 120.000 foyers sans électricité essentiellement en Normandie

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.