Hubert Caouissin à son fils de 8 ans : "On va te dire que je suis un monstre, mais je vais te dire la vérité"

Hubert Caouissin à son fils de 8 ans : "On va te dire que je suis un monstre, mais je vais te dire la vérité"

DISPARUS D'ORVAULT – Le Parisien révèle ce jeudi soir de nouveaux détails sur le contenu de la garde à vue d’Hubert Caouissin, durant laquelle il a avoué avoir commis le quadruple meurtre des membres de la famille Troadec.

À mesure que le brouillard se dissipe, l’horreur prend forme plus distinctement. Alors que de nouveaux fragments humains et des ordinateurs, dérobés à Orvault, ont été retrouvés ce jeudi par les enquêteurs dans sa ferme de Pont-de-Buis-lès-Quimerch (Finistère), Le Parisien révèle ce jeudi soir de nouveaux détails concernant la garde à vue d’Hubert Caouissin, durant laquelle il a reconnu avoir commis le quadruple meurtre des membres de la famille Troadec.

Toute l'info sur

Affaire Troadec

Lire aussi

Le suspect aurait ainsi raconté aux policiers, dimanche dernier, qu’après son geste, la première chose qu’il avait faite, en revenant à son domicile le 17 février au matin (lendemain du massacre), a été d’en parler à son fils de 8 ans, avant même de l’apprendre à sa compagne, Lydie Troadec. "Tu verras, on va te dire que ton père est un monstre. Mais je vais t'expliquer et te dire la vérité...", aurait-il dit à l’enfant.

Lire aussi

En outre, Hubert Caouissin aurait raconté, lors de cette même garde à vue, que, la nuit suivante, le couple aurait attendu que le fils soit endormi pour retourner au domicile parental des Troadec, à Orvault, pour nettoyer les traces de sang et faire disparaître les corps. Lydie Troadec serait restée, elle, à l’extérieur de la maison, dans sa voiture, laissant Hubert Caouissin seul et communiquant avec lui par talkies-walkies, pour éviter toute localisation électronique. L’assassin présumé aurait dormi quatre heures dans le lit de Sébastien, le fils de Pascal et Brigitte Troadec, avant de prendre sa 308 pour transporter les corps. Il laissera alors son ADN sur l’appui-tête conducteur.

En vidéo

Affaire Troadec : des fragments de corps retrouvés

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "gagner du temps" avant de reconfiner, une stratégie risquée

Les données médicales de 500.000 Français dérobées et diffusées sur internet

EN DIRECT - Covid-19 : un nouveau conseil de défense sanitaire à l'Élysée

Pour faire face à l'explosion du taux d'incidence à Mayotte, des renforts envoyés sur place

Val d'Oise : une joggeuse disparaît, la gendarmerie lance un appel à témoins

Lire et commenter