Affaires Maëlys et Arthur Noyer : les enquêteurs s'intéressent à l'activité de Lelandais sur les sites de rencontres

FAITS DIVERS
INVESTIGATIONS - Selon Le Parisien, les enquêteurs tentent de retracer d'éventuels contacts noués par le suspect sur des sites de rencontres homosexuelles. Une piste privilégiée depuis le témoignage d'un homme, il y a quelques semaines.

"Un tabou cadenassé qu’il n’aurait jamais avoué à ses proches." C'est en ces termes que Le Parisien décrit ce dimanche la bisexualité de Nordahl Lelandais. Mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys et l'assassinat d'Arthur Noyer, le suspect, âgé de 34 ans, est scruté de près par les enquêteurs, qui planchent sur son passé pour en savoir plus sur sa personnalité.


Selon le quotidien, les enquêteurs ont suivi cette piste  de la bisexualité après avoir recueilli un témoignage : celui d'un homme qui s'est spontanément présenté à eux. Il leur a raconté sa rencontre avec le suspect il y a plusieurs mois, dans une boîte de nuit à Chambéry. C'est là que Nordahl Lelandais l'aurait abordé à plusieurs reprises. Il aurait alors décliné ses avances pendant la soirée. Mais, sur le chemin du retour, l'individu découvre qu'il est suivi en voiture, avant d'être à nouveau abordé par Lelandais sur une aire d'autoroute. Une aire bien connue : il s'agit de celle du Guiers, sur l'A43, réputée pour être un lieu de rendez-vous sur des forums spécialisés. "Elle se trouve aussi à proximité immédiate de la sortie de l’autoroute pour rejoindre Domessin, où vivait Nordahl Lelandais", précise Le Parisien.

En vidéo

Maëlys : l'émouvante vidéo de sa mère, qui implore Lelandais de parler

Sites de rencontres homosexuelles

Depuis ce témoignage, les enquêteurs tentent de dresser la liste des personnes que cet ancien maitre-chien aurait pu rencontrer via des sites de rencontres homosexuelles. Objectif : savoir si certains d'entre eux ont été portés disparus ces derniers mois. Car la façon dont Lelandais a abordé le témoin spontané n'est pas sans rappeler le modus operandi dans l'affaire Noyer : ce caporal, dont les ossements ont été découverts en décembre, aurait été pris en stop par Lelandais à la sortie d'une boite de nuit en avril dernier. Au total, les enquêteurs plancheraient sur une quinzaine de dossiers relatifs à des disparitions. 


Une source contactée par l'AFP avait avancé fin décembre l'hypothèse d'un "prédateur sexuel" en évoquant des affaires similaires dans la zone, notamment celles de trois "hommes jeunes, disparus après des soirées festives", comme Arthur Noyer. D'autres dossiers non élucidés ont été réétudiés dans la région et là où Nordahl Lelandais a vécu dans le passé. "Le recensement n'a pas encore été fait mais nous avons déjà été contactés par des enquêteurs et des magistrats", indique une source proche de l'enquête.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

Sur le même sujet

Lire et commenter