Agression d'un couple de policiers en Seine-et-Marne : les deux frères condamnés à quatre ans et demi et trois ans et demi de prison ferme

DirectLCI
FAIT DIVERS - Une semaine après l'agression d'un couple de policiers devant leur fille de trois ans, les deux suspects ont été jugés en comparution immédiate ce mercredi à Meaux. Poursuivis pour "violences en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique", ils ont été condamnés à des peines allant jusqu'à 6 ans de prison dont 18 mois avec sursis.

Deux frères, âgés de 24 et 27 ans, ont été jugés en comparution immédiate ce mercredi devant le tribunal de Meaux pour avoir passé à tabac, mercredi 4 juillet, un couple de policiers, le tout devant leur petite fille, à Othis (Seine-et-Marne). Le parquet a requis à leur encontre des peines de trois et quatre ans d'emprisonnement, dont trente mois et trois ans ferme. Mais le tribunal est allé encore plus loin en condamnant finalement le premier agresseur à 6 ans dont 18 mois avec sursis, et le second à 4 ans dont 6 mois avec sursis, les deux décisions étant assorties de l'interdiction de contacter les victimes et de l'obligation de les indemniser.


Les deux hommes avaient été interpellés vendredi 6 et samedi 7 juillet, avant d'être présentés au parquet ce dimanche, après avoir choisi de garder le silence durant leur garde à vue. L'agression avait suscité l'indignation de l'ensemble de la classe politique, après sa révélation, jeudi 5 juillet. "Pas de mots assez durs pour l'ignominie et la lâcheté des deux voyous qui ont agressé [...] un couple de policiers en dehors de leur service sous les yeux de leur petite fille. Ils seront retrouvés et punis", avait affirmé Emmanuel Macron sur Twitter.

Plusieurs jours d'ITT

Le couple de policiers - une brigadière de 35 ans en poste à Aulnay-sous-Bois et son compagnon, 31 ans, également policier en Seine-Saint-Denis - sortent de chez des amis, à Othis en Seine-et-Marne. Alors qu'ils installent leur fille de 3 ans dans la voiture, deux hommes à bord d'un véhicule les interpellent et commencent à injurier la jeune femme, a relaté à l'AFP une source policière. "Ils les ont croisés par hasard et ils ont reconnu la policière qui les avait contrôlés à Aulnay-sous-Bois", selon cette même source.

En vidéo

Policiers agressés : ce que l'on sait

Les agresseurs descendent alors de voiture et donnent un coup de poing au visage de la jeune femme, qui a le bras en attelle depuis un accident du travail. Ils s'attaquent ensuite à son compagnon, qui, tombé au sol, reçoit plusieurs coups de pied. La policière a écopé d'une interruption de travail de 4 jours, son compagnon de 15 jours. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter