Ain : une nonagénaire meurt de froid devant le portail de sa maison de retraite

Ain : une nonagénaire meurt de froid devant le portail de sa maison de retraite

FROID - Le froid a fait une nouvelle victime, mardi 27 février. Dans l'Ain, une femme âgée de 93 ans est vraisemblablement morte de froid.

La vague de froid polaire qui touche la France et une large partie de l’Europe semble avoir fait une troisième victime. Ce mardi matin, sur les coups de 5h, le corps d'une nonagénaire, vraisemblablement morte de froid, a été trouvé à Belley (Ain) devant le portail de la maison de retraite privée où elle résidait, ont appris nos confrères de l’AFP auprès des gendarmes, confirmant des informations du Progrès.

Lire aussi

Des circonstances à confirmer

"La victime, habillée d'une robe de chambre, a été découverte ce matin à 5h par le livreur de pain. Elle était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des pompiers", a précisé une source à l’AFP. Pour autant, les circonstances de son décès restaient encore indéterminées. Agée de 93 ans, la pensionnaire avait été aperçue dans son lit quelques heures plus tôt par la surveillante de sa résidence, selon les gendarmes.

Ce lundi, des températures de -10°C ont été enregistrées dans l'Ain. Ce décès, probablement dû au froid, en Auvergne-Rhône-Alpes, s'ajoute à celui d'un sans-abri de 53 ans dont le corps a été trouvé le 26 février dans un champ à Grésy-sur-Aix (Savoie), et d'un autre sans-abri de 35 ans, découvert sans vie dimanche 25 février, à Valence.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : 250.000 foyers privés d’électricité, trafic des trains fortement perturbés

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

Meurtre de Gabby Petito : des "restes humains" retrouvés près d'affaires de son fiancé en fuite

EXCLUSIF - "On ne connaissait pas Nordahl Lelandais" : pour la première fois, des invités du mariage où a été enlevée Maëlys témoignent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.