Aisne : l'homme soupçonné d'avoir tué sa femme devant une crèche car il ne voulait pas divorcer a été écroué

Aisne : l'homme soupçonné d'avoir tué sa femme devant une crèche car il ne voulait pas divorcer a été écroué

FAIT DIVERS - Le quinquagénaire soupçonné d'avoir tué son épouse devant la maison de la Petite Enfance à Hirson vendredi matin a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire dimanche soir. Il n'aurait pas supporté l'idée de divorcer.

C'est devant la Maison de la Petite enfance "Le petit Prince" à Hirson (Aisne), où leur fille de deux ans était gardée, qu'il a tué sa femme vendredi dernier. A 9 heures du matin, alors que son épouse, âgée de 29 ans, s'apprêtait à remonter dans le bus qui devait la reconduire au foyer où elle était hébergée, le quinquagénaire lui a asséné au moins six coups de couteau sous le regard de nombreux témoins. 

L'individu avait ensuite pris la fuite à pied, laissant sa femme pour morte au sol. Malgré l'intervention des secours, elle n'a pu être sauvée. Le suspect, lui, a été interpellé vendredi vers 15 heures, après que les gendarmes ont déclenché le plan Epervier. "Dimanche, à l'issue de sa garde à vue, il a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire" a indiqué le procureur de la République de Laon lundi à LCI. 

Père de 12 enfants

Le suspect est père de 12 enfants, dont trois qu'il a eus avec la victime (la fillette de deux ans et des jumeaux de sept mois). Marié en 2014, le couple ne vivait plus ensemble depuis quelque temps : elle était dans un foyer à Mondrepuis, lui  demeurait toujours à Guise. 

Selon plusieurs sources, le père de famille n'aurait pas supporté la volonté de sa femme de divorcer. Il s'était donc rendu à Hirson en voiture, avait garé son véhicule à 200 mètres de la crèche, avant d'y retrouver son épouse et de la tuer. 

La Maison de la Petite enfance reste fermée

Les personnels de l'établissement "Le petit Prince", comme les parents d'élèves, très choqués par ce drame, peuvent depuis vendredi s'ils le souhaitent être pris en charge  par une cellule psychologique installée au sein même de l'établissement. 

La Maison de la Petite Enfance sera officiellement fermée jusqu'à mardi soir au moins. "La décision n'a pas encore été prise pour les jours suivants", indiquait-on ce lundi à la mairie de Hirson. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Le plan blanc sera probablement national dans quelques jours", affirme Véran

Macron présente ses priorités pour la présidence française de l'UE ce jeudi lors d'une conférence de presse

Avant son débat face à Bruno Le Maire, que propose Eric Zemmour sur l'économie ?

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.