VIDÉO - Aix-en-Provence : torturée par un homme avec un tire-bouchon, Bonnie va beaucoup mieux

DirectLCI
FAIT DIVERS - Elle avait été retrouvée couverte de sang, le 23 mai dernier, sur le balcon d'un particulier à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Sauvée in extremis grâce à l'alerte donnée par un voisin, Bonnie, petite chienne de race Jack Russel soignée depuis, va beaucoup mieux. En témoigne cette vidéo postée jeudi soir sur Facebook par l'association de protection des animaux Les amis de Sam.

Elle a l'air heureuse et en pleine forme. Les maltraitances sont désormais un mauvais souvenir. Jeudi soir, l'association de protection des animaux Les amis de Sam a donné des nouvelles de Bonnie, petite Jack Russel d'un an et demi martyrisée le 23 mai dernier par un homme. 


"Super nouvelle... notre jolie Bonnie est enfin débarrassée de ses points de suture et regardez cette jolie frimousse. Encore quelques soins quotidiens a faire par sa famille d'accueil mais les blessures sont désormais derrière elle", peut-on lire sur la page Facebook de l'association. 

La petite chienne âgée d'un an et demi avait été retrouvée fin mai sur le balcon d'un homme domicilié à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Bonnie avait alors été torturée par cet individu à l'aide d'un tire-bouchon. "Quand nous sommes arrivés sur place, la chienne était la tête pendante. Elle avait du mal à respirer et était prête à sauter dans le vide pour échapper à son bourreau", avait raconté à l'époque des faits Sylvie Roche, de l’association Les amis de Sam, à LCI. 

La chienne avait été soignée par un vétérinaire et avait eu, au total, 22 points de suture. Son frère, de la même portée, avait lui aussi été pris en charge. S'il n'avait pas subi de violences, il avait été traumatisé par la scène à laquelle il avait assisté. 


Les deux petits chiens ont été adoptés dans les 48 heures qui ont suivi le drame. Ils sont désormais tous les deux entre de bonnes mains. Une pétitition a été mise en ligne après ce drame pour "dire non aux actes de barbarie sans réponse judiciaire". Elle a récolté près de 19 000 signatures en quinze jours. 

Le maître des deux chiens devrait être convoqué prochainement au tribunal. La date de l'audience n'était pas connue à ce jour.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter