Ce que l'on sait de l'enlèvement d'un nourrisson de deux mois à Toulouse

DirectLCI
L'ESSENTIEL - Une alerte enlèvement a été déclenchée ce samedi matin pour essayer de retrouver Tizio, un nourrisson de deux mois kidnappé par son père à l’hôpital de Toulouse.

Tizio, nourrisson de 2 mois, a été enlevé il y a bientôt vingt-quatre heures par son père. L'enfant se trouvait à l'hôpital Purpan de Toulouse. Ce bébé est en danger de mort s'il ne reçoit pas de soin "dans les plus brefs délais", a indiqué la direction du CHU.  Les policiers ont déjà reçu une quinzaine d'appels, notamment en provenance de l'Aude voisine.

Comment est-ce arrivé ?

Le petit garçon a été enlevé  par son père vendredi, entre 18h30 et 19h à l’hôpital Purpan de Toulouse. L'heure de la disparition a été affinée en cours de journée. Les caméras de surveillance ont notamment permis de déterminer que le père avait quitté l'hôpital à 19h38, selon le procureur de la République de Toulouse Jean-Yves Couilleau. L'enfant a été vu pour la dernière fois à 18h30 par les soignants. Vers 21h30, le personnel médical a trouvé la chambre vide mais un mot du père indiquant qu'il était parti en promenade. Le personnel lui a répondu en lui demandant de prévenir dès son retour.

  

La mère de l'enfant a, elle, été prévenue à 0h30, et les premières investigations ont été entreprises à partir de 1h20 dans tous les endroits où le père pouvait se trouver. Devant le manque de résultats, la décision a été prise à 8h41 de déclencher une procédure d'alerte enlèvement.

Le profil du père

L’homme âgé de 33 ans est "grand, mince, porteur d’une barbe fournie et de cheveux longs bouclés bruns à noirs". Il est susceptible de se déplacer à bord d’un véhicule Peugeot 307 de couleur blanche, immatriculé dans l’Ariège 5608 GP 09, selon les éléments joints à l'alerte enlèvement. Lors des faits, il portait un anorak de couleur sombre.


Brendan était séparé de la mère de l’enfant, mais entretenait de bonnes relations avec elle. Sans emploi, il passait tous les jours voir son fils à l’hôpital. Selon le procureur de la République de Toulouse, "on a affaire à un père aimant. L’inquiète réside dans l’état de santé du petit garçon."

L'état de santé du nourrisson

Au moment de son enlèvement, le petit garçon était alimenté par sondes gastriques. Il "souffre d’une pathologie nécessitant la poursuite de soins immédiats, son pronostic vital est engagé à défaut de recevoir ces derniers dans les plus brefs délais" a indiqué le parquet dans un communiqué. Tizio avait été transféré au CHU de Toulouse le 26 décembre dernier en provenance d’un établissement voisin.

Le plan "Alerte enlèvement", mis en place en France en février 2006, a déjà été déclenché 21 fois avant l'enlèvement de Tizio. Les enfants ont toujours été retrouvés sains et saufs, même si dans deux cas, il a fallu plusieurs semaines pour y parvenir. Si vous pensez avoir aperçu l'homme et l'enfant, n'intervenez pas mais appelez le 0800.36.32.68.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter