Allemagne : des produits hautement explosifs découverts, un homme en fuite

DirectLCI
CHASSE A L'HOMME - Une vaste opération de police est en cours depuis samedi midi à Chemnitz (est de l'Allemagne) en raison de soupçons de préparation d'un attentat à la bombe. Une personne est actuellement recherchée par les forces de l'ordre.

L'intervention des forces de l'ordre a débuté vers 12h45 et était toujours en cours en milieu d'après-midi. Ce samedi, une vaste opération de police était en cours dans la ville de Chemnitz (est de l'Allemagne) en raison de soupçons de préparation d'un attentat à la bombe, a annoncé la police de la région de Saxe sur son compte Twitter.  Un homme est actuellement en fuire. "Nous menons actuellement à Chemnitz une opération à grande échelle en raison de soupçons de préparation d'un attentat à la bombe", a twitté la police, recommandant aux résidents du quartier affecté de rester chez eux.

L'individu,un certain Jaber Albakr., est soupçonné d'avoir voulu commettre un attentat à la bombe. Ce dernier est né à Damas (Syrie) le 10 janvier 1994. Il a les cheveux bruns et courts.  Il serait vêtu d'un sweat-shirt à capuche noir. Lors de la fouille de son appartement, la police a trouvé des traces d'explosifs.  Un avis de recherche a été diffusé ce samedi. 

Des matériaux "hautement explosifs" ont été retrouvés dans l'appartement du suspect, a indiqué la police en milieu d'après-midi.  "Plusieurs centaines de grammes" d'une "substance très dangereuse qui ne peut être transportée sans précaution" ont été retrouvés dans cet appartement, a précisé le porte-parole de la police de Saxe, Tom Bernhardt.


Par ailleurs, la police a interpellé trois personnes, deux près de la gare et une troisième en centre-ville. "Il s'agit de connaissances du suspect recherché qui ont été interpellées et placées en garde à vue", a indiqué Tom Bernhardt, précisant qu'elles étaient actuellement interrogées.

Les informations ayant conduit à cette opération de police ont été transmises par les services du renseignement intérieur, a précisé le porte-parole. La police a demandé aux riverains de ne publier aucune photo ou vidéo de l'opération en cours. 

L'Allemagne a connu en juillet deux attaques revendiquées par l'organisation de l'État islamique (EI) : un attentat suicide commis par un Syrien de 27 ans, débouté de sa demande d'asile, qui a fait 15 blessés, et une attaque à la hache perpétrée par un demandeur d'asile afghan de 17 ans, qui a fait cinq blessés.

En vidéo

Allemagne : un an après l’ouverture aux réfugiés, quel bilan ?

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter