Amedy Coulibaly est allé à Madrid juste avant les attentats, selon la presse espagnole

FAITS DIVERS

TERRORISME - Le preneur d'otages de la porte de Vincennes Amedy Coulibaly aurait passé quatre jours à Madrid entre le 30 décembre 2014 et le 2 janvier 2015.. Il aurait déposé sa compagne Hayat Boumeddiene avant qu'elle ne prenne l'avion direction Istanbul en Turquie.

Six jours avant ses premiers coups de feu à Montrouge, il se serait rendu dans la capitale espagnole. Selon une information du journal La Vanguardia de ce jeudi, Amedy Coulibaly se trouvait à Madrid entre le 30 décembre 2014 et le 2 janvier 2015.

Téléphone localisé

C'est en tout cas ce que montre l'exploitation des données sur son téléphone. Le portable du preneur d'otages de la porte de Vincennes (12e) aurait en effet "borné"(il a été localisé) à Madrid (Espagne) plusieurs jours. En totalité, Amedy Coulibaly aurait passé quatre jours dans le pays avant de déposer sa compagne Hayat Boumeddiene , le 2 janvier à l'aéroport.

EN SAVOIR +
>>
Des armes appartenant à Coulibaly découvertes dans un appartement

>> Amedy Coulibaly a-t-il acheté ses armes en Belgique ?

A cette date, la jeune femme de 26 ans a pris un avion en direction d’Istanbul, en Turquie, avant de franchir quelques jours plus tard la frontière syrienne. Elle est toujours recherchée. Son véhicule, une Mini Cooper, est également introuvable.

Des complices à Madrid?

Selon La Vanguardia, Amedy Coulibaly serait revenu en France le 2 janvier. Il aurait effectué son retour accompagné d'une personne qui n'a toujours pas été identifiée.

Les enquêteurs français et espagnols cherchent à savoir ce qu'ont fait Amedy Coulibaly et Hayat Boumeddiene pendant leur séjour de quatre jours à Madrid. Ils travaillent notamment sur la piste d'éventuels complices dans la capitale espagnole. "On voit mal comment ils auraient pu arriver et rester là-bas, de surcroît aussi longtemps, s’il n'avait pas d'aide sur place" précise une source proche du dossier à metronews

Amedy Coulibaly a tué quatre personnes de confession juive vendredi 9 janvier dans l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes à Paris (12e), avant d'être abattu par les forces de l'ordre. Il a également tué une policière municipale âgée de 26 ans, Clarissa Jean-Philippe, la veille à Montrouge. Il est soupçonné d'être le poseur d'une charge explosive posée sur un véhicule Kangoo le 8 janvier à Gentilly (Val-de-Marne) et pourrair avoir un lien avec l'auteur des coups de feu qui ont grièvement blessé un joggeur la veille à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine).

EN SAVOIR + >> La police recherche un complice présumé d'Amedy Coulibaly

Lire et commenter