Ardèche : un homme mis en examen après le viol d'une fillette néerlandaise

FAITS DIVERS

ENQUÊTE - L'homme interpellé à Lyon, vendredi, dans le cadre d'une enquête sur le viol d'une fillette dans un camping ardéchois, a été mis en examen et incarcéré ce dimanche. Il est soupçonné d'être entré dans la tente d'une jeune touriste néerlandaise et de l'avoir violée.

Quatre jours après la plainte déposée par un couple néerlandais pour le viol présumé de leur fillette de huit ans, dans un camping ardéchois, un homme a été interpellé et placé en garde à vue. Ce dimanche, cet homme de 32 ans, un gérant de société sans antécédent judiciaire, a été mis en examen et écroué.

Ce suspect était activement recherché (des dizaines de gendarmes avaient été réquisitionnés) depuis plusieurs jours, et a été arrêté vendredi 12 août à Lyon. Face aux enquêteurs, il a reconnu sa présence, son intrusion dans la tente, des gestes que l'on peut qualifier de déplacés", a indiqué le parquet d'Avignon ce dimanche. 

Alors en vacances avec ses parents à Saint-Alban-Auriolles, cette dernière dormait seule dans sa tente, dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 août, quand elle s'est mise à crier, générant la fuite de l'agresseur avant que du secours n'arrive.

Les analyses ADN dans quelques jours

Après un examen médical qui a permis de confirmer les dires de la jeune fille, cette dernière a été entendue une grande partie de la journée du 9 août par des gendarmes, qui ont aussitôt procédé à des prélèvements ADN autour du lieu de l'agression. Mais ce sont bien les éléments donnés par la fillette, explique France Bleu Drôme Ardèche , ainsi que celles de témoins ayant vu le suspect plus tôt aux abords du camping, qui ont permis son identification.

Les traces d'ADN prélevées dans le camping n'ont pas encore pu révéler leurs secrets. Les enquêteurs devront patienter encore quelques jours avant de déterminer si on peut les comparer à celui du suspect.

EN SAVOIR + >> Un homme recherché après le viol présumé d'une fillette

Lire et commenter