Argenteuil : 11 interpellations après des incidents, un journaliste et un chauffeur de bus agressés

Argenteuil : 11 interpellations après des incidents, un journaliste et un chauffeur de bus agressés

TENSIONS - Onze personnes dont huit mineurs ont été interpellées dimanche soir à Argenteuil après des heurts avec la police. Un chauffeur de bus a été blessé lors du caillassage de son véhicule et un journaliste a été agressé. Des incidents "sans doute" liés à l’affaire Théo, selon des sources policières.

Les incidents ont démarré à 17h30, quand une cinquantaine de jeunes se sont regroupés sur la dalle d’Argenteuil "suite à un appel sur les réseaux sociaux", rapporte la préfecture du Val-d’Oise. Les voitures sont d’abord ciblées, avant que la bande ne s’en prenne à un bus qu’elle caillasse. A l’intérieur, le chauffeur est "blessé au visage". Des poubelles et un véhicule sont également incendiés. Déployés sur place, les forces de l’ordre sont visées par de "nombreux projectiles" sans faire de blessé, toujours selon la préfecture. Un journaliste de BFM Paris a également été agressé mais "il va bien", rassure son site internet.

Toute l'info sur

L'affaire Théo

Intervention massive des CRS

"On a vu arriver une trentaine de jeunes cachés derrière des écharpes avec des barres de fer", raconte une habitante du quartier du Val d'Argent Nord au Parisien. "Il y avait plein de monde, des fumigènes, c'était dingue", décrit une autre. Le calme serait revenu vers 19h30, après l'intervention massive des CRS. "C'était violent, ils ont tiré au flash-ball, certains ont bien été amochés", explique un témoin à nos confrères.

Onze personnes, dont huit mineurs, ont été placés en garde à vue, rapporte la préfecture. Des participants ont pu être identifés grâce aux caméras de vidéosurveillance.

Des incidents "sans doute" liés à l’affaire Théo, annonce une source policière à l’AFP. "Mais on ne peut pas l’affirmer pour le moment". Depuis le 2 février et l’arrestation brutale du jeune homme à Aulnay-sous-Bois, de nombreux incidents ont éclaté en banlieue parisienne. Samedi, une manifestation de soutien a dégénéré à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Plusieurs véhicules ont été incendiés et des journalistes ont été pris pour cible.

Lire aussi

En vidéo

Emmanuel Toula, celui qui a sauve la fillette à Bobigny

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

EN DIRECT - Covid-19 : 8 cas de variant Omicron détectés ce jeudi en France

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.