Argentine : enquête ouverte après la mort d'un étudiant de sciences Po Lille

FAITS DIVERS

ARGENTINE - Un étudiant de Sciences Po Lille est mort vendredi matin à Mendoza où il résidait dans le cadre d'un échange international. Le jeune homme aurait fait une chute depuis la fenêtre de son appartement.

L'enquête ouverte par la police argentine doit faire la lumière sur les circonstances exactes de la mort d'Arthur Fauconnier. Cet étudiant de sciences Po Lille, originaire d'Angers, résidait à Mendoza (au pied des Andes) depuis le mois de juillet dans le cadre d'une année de mobilité internationale. Vendredi, à l'aube, le jeune homme de 19 ans aurait fait une chute fatale depuis son appartement.

Victime d'un malaise ?

"On ne sait pas grand-chose des circonstances, a confié à la Voix du Nord Pierre Mathiot, le directeur de l'école. Il serait tombé d'une fenêtre ou d'un balcon. Mais l'enquête démarre seulement." Selon France 3 Nord, Arthur Fauconnier avait organisé une fête chez lui avec six de ses amis peu avant le drame. Durant la soirée, il aurait été pris d'un malaise et se serait alors penché par la fenêtre, avant de basculer et de tomber deux étages plus bas. Il est mort sur le coup.

L'ambassade de France à Buenos Aires, qui suit directement l'affaire, n'avait pu être jointe ce dimanche. Sur sa page Facebook, la direction de Sciences Po Lille, "en deuil", a présenté "ses condoléances à sa famille et à tous ses amis".
 

Lire et commenter