Assassinat d'Hélène Pastor : le gendre écroué après ses aveux

FAITS DIVERS
REVELATIONS - Le gendre de la milliardaire assassinée Hélène Pastor, Wojciech Janowski, a reconnu sont implication dans le crime. Il a été écroué vendredi soir avec cinq hommes de main.

C'est le "commanditaire"présumé de l'assassinat.  Wojciech Janowski, 64 ans, consul honoraire de Pologne à Monaco, a reconnu son implication dans le meurtre de sa belle-mère, la richissime Hélène Pastor, 77 ans, et de son chauffeur.

Il a été placé vendredi soir en détention provisoire avec cinq autres personnes, au terme de quatre jours de garde à vue. Son mobile? "Mettre la main sur l'héritage" de sa compagne Sylvia Pastor, la fille de la milliardaire, a indiqué Brice Robin vendredi soir lors d'une conférence de presse. 

Parmi les cinq hommes de main écroués, figurent le coach sportif du gendre, Pascal Dauriac, qui aurait été le "véritable organisateur" de cet assassinat, le tireur présumé qui a "totalement refusé de s'exprimer", le guetteur "qui a reconnu la totalité des faits".

Un contrat à 200.000 euros

Lors de sa garde à vue entamée lundi, Wojciech Janowski a affirmé avoir versé 200.000 euros à son coach "pour ce contrat", a souligné le procureur de Marseille. D'importants mouvements financiers ont été repérés sur ses comptes bancaires. Il a dépensé 8,4 millions d'euros en moins d'un an et a retiré 250.000 euros en espèce sur un compte offshore à Dubaï quelques jours avant l'assassinat d'Hélène Pastor et de son chauffeur.

Le coach sportif a aussi affirmé que c'est Wojciech Janowski qui a décidé d'assassiner le chauffeur de la milliardaire, Mohamed Darwich, "pour brouiller les cartes". Pascal Dauriac, 46 ans, travaillait à Monaco et à Saint-Paul-de-Vence et n'avait pas d'antécédents judiciaires. Le procureur a précisé qu'il "ne vivait pas dans le luxe" au vu des perquisitions.

23 interpellations lundi

Un tournant semblait avoir été pris dans l’enquête lundi, un mois et demi après les faits, avec l'interpellation à Marseille, Nice et Rennes de 23 personnes, parmi lesquelles les deux tueurs présumés, deux Marseillais de 31 et 24 ans d'origine comorienne. Un coup de filet faisant suite à une minutieuse reconstitution des faits grâce notamment à des témoignages et des éléments de vidéo surveillance.

Interpellée et placée en garde à vue pour "les besoins de l'enquête", selon Brice Robin, la fille de la milliardaire Sylvia Pastor a été relâchée sans qu'aucune charge ne pèse contre elle, a précisé le procureur jeudi.

Lire et commenter