Attaque au couteau à Paris : l'assaillant abattu neuf minutes après l'alerte, l'hommage d'Edouard Philippe aux policiers

Attaque au couteau à Paris : l'assaillant abattu neuf minutes après l'alerte, l'hommage d'Edouard Philippe aux policiers

RÉACTIVITÉ - Sans leur intervention rapide, le bilan aurait pu être beaucoup plus lourd. En à peine quelques minutes, trois policiers ont neutralisé un homme qui venait de poignarder plusieurs passants. Cette rapidité d'intervention a été saluée par le Premier ministre Edouard Philippe, mais également les témoins de la scène.

Il sont intervenus en à peine quelques minutes. Samedi soir, vers 20h45, un homme a poignardé plusieurs passants au hasard dans Paris. Le premier appel à police secours est arrivé à 20h47. "Dans les cinq minutes qui suivaient une patrouille était mobilisée, a commenté Edouard Philippe. Cette réactivité a permis d'éviter un bilan qui de toute évidence aurait été beaucoup plus lourd." 

Plusieurs témoins de l'attaque ont également souligné sur LCI cette rapidité d'intervention des forces de l'ordre. Selon Jonathan Luong, serveur dans un restaurant coréen situé non loin de l'attaque, la scène a duré "dix minutes grand maximum" avant que l'assaillant ne soit neutralisé.

"Je pense que cela a duré un peu plus de cinq minutes, il a eu le temps de faire un tour, dans une rue commerçante, et j'ai vu tout le monde sortir de la rue en criant : 'Faites attention, courez, rentrez, protégez-vous !" précisait même le jeune homme avant de poursuivre : "L'agresseur est sorti ensuite, et la police est vite arrivée et l'a encerclé. Dès qu'ils sont sortis de leurs voitures, l'agresseur a essayé de leur mettre des coups de couteau et la police lui a tiré dessus directement."

Toute l'info sur

Attaque au couteau à Paris

Lire aussi

Je voudrais souligner l'exceptionnelle qualité et la réactivité des forces de police.- Le Premier ministre Edouard Philippe devant la presse.

Même constatation pour le patron d'un café voisin : "Tous les clients ont quitté leur place violemment, en jetant les chaises par terre pour se réfugier à l'intérieur. C'est limite si certains ne voulaient pas aller dans les cuisines pour se cacher. La police est intervenue très rapidement pour sécuriser la rue et le périmètre avec des véhicules."

Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb ont tout deux souligné "l'exceptionnelle qualité et la réactivité des forces de police".  "Nous pouvons être fier de la qualité des forces de police. (...) Ils ont démontré leur remarquable maîtrise."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12.580 cas positifs supplémentaires en 24 heures en France

Lire et commenter