Attaque au couteau à Paris : un témoin raconte la prise en charge d'une blessée

Attaque au couteau à Paris : un témoin raconte la prise en charge d'une blessée

TÉMOIGNAGE - Une attaque au couteau est survenue ce samedi soir dans le 2e arrondissement de Paris, aux alentours de 21h. Un passant est décédé, quatre autres ont été blessés. Milan, habitant du quartier, rentrait chez lui lorsqu'il a découvert la scène de l'attaque.

Ce samedi soir, aux alentours de 21h dans le 2e arrondissement de Paris, un homme a attaqué plusieurs passants au couteau, tuant une personne et en blessant quatre autres avant d'être abattu par les forces de police. Milan, habitant du quartier, raconte ce qu'il a vu de la scène, quelques minutes après l'attaque. 

"Je rentrais chez moi, je sortais du métro, j'ai tourné à gauche, rue de La Michodière. J'avais mes écouteurs et il y avait une femme qui semblait affolée, qui parlait à un voiturier" a-t-il expliqué avant d'ajouter : "Je pensais qu'il s'agissait simplement d'un vol de téléphone, j'ai enlevé mes écouteurs et j'ai demandé ce qu'il se passait. On m'a dit qu'une femme s'était faite poignarder, on m'a montré la direction."

Toute l'info sur

Attaque au couteau à Paris

Lire aussi

On nous a dit que c'était la police qui avait tiré.- Milan, témoin de l'attaque au couteau à Paris.

"Je suis allé voir cette femme en me disant : 'C'est peut-être possible d'aider', mais en arrivant, il y avait quelqu'un qui prenait son pouls, on apportait énormément de bandages d'un hôtel, qu'on lui appliquait sur la jambe et sur le cou, au niveau de la trachée. Les gens avaient l'air de bien savoir s'occuper d'elle, elle était encore éveillée, elle avait les yeux ouverts, elle a dit quelques mots. Je ne me rappelle plus du tout de ce qu'elle a dit mais elle a parlé en tout cas. Elle avait les cheveux gris, la soixantaine", a également détaillé longuement le jeune homme.

Ce dernier a ensuite entendu des coups "assez lointains" et s'est approché du lieu de l'attaque : "Je me suis approché, un policier est arrivé avec un gilet pare-balles, il nous a demandé où était la victime, on lui a montré où elle était, on lui a demandé ce qu'il s'était passé, qui avait tiré. Il nous a dit que c'était la police qui avait tiré et que l'homme avait été maîtrisé.  A partir de là, on a juste demandé aux voitures de ne pas passer dans la rue pour ne pas gêner."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la détresse psychologique des salariés baisse, mais reste préoccupante

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.