Attaque au couteau dans le quartier de l'Opéra : Paris frappé en plein cœur

FAITS DIVERS
ATTAQUE - C'est un secteur de Paris particulièrement fréquenté pour ses bars et ses restaurants qui a été ciblé par l'attaque à l'arme blanche du samedi 12 mai, faisant un mort et plusieurs blessés, dont deux gravement.

C'est un quartier très fréquenté de la capitale parisienne qui a été touché, samedi 12 mai, par l'attaque au couteau de plusieurs passants, qui a fait un mort et plusieurs blessés, dont deux graves. C'est entre les rues Gaillon et Monsigny , dans le deuxième arrondissement de Paris, à un peu plus de 500 mètres du célèbre Opéra Garnier, que les faits se sont produits. Son bouclage sur un large périmètre, immédiatement après l'agression, a ainsi confiné nombre de personnes dans les multiples bars et restaurants aux alentours de ces rues. Ce sont ainsi des restaurateurs et des clients qui ont été les premiers à raconter le peu qu'ils savaient de ce qui s'était passé.

"J'ai vu quelqu'un allongé par terre"

"J'étais sur une terrasse en train de boire un verre avec des copines, raconte ainsi une témoin à LCI. Nous avons entendu des coups de feu, les barmans nous ont interpellées, et nous ont demandé de rentrer vite fait à l'intérieur. J'ai voulu faire ma curieuse, et en ressortant, j'ai vu quelqu'un allongé par terre, à 200 mètres de moi. La police était là, le Samu aussi, tout le monde est arrivé et je n'ai rien vu de plus. Un périmètre a été installé tout de suite après, nous avons été très rapidement sécurisés."

En vidéo

Attaque au couteau à Paris : "Nous avons entendu des coups de feu" déclare une témoin

"Elle était en sang"

"On a entendu la détonation des pistolets des policiers, témoignait un autre restaurateur. La police est très rapidement arrivée, nous a bloqués tous dedans, dans les restaurants de toute la rue. Il n'y a que ça, de toute façon". Le patron d'un autre café a raconté "le mouvement de panique sur [sa] terrasse. Tous les clients ont quitté leur place violemment, en jetant les chaises par terre pour se réfugier à l'intérieur. C'est limite si certains ne voulaient pas aller dans les cuisines pour se cacher. La police est intervenue très rapidement pour sécuriser la rue et le périmètre avec des véhicules. Ça nous a un peu mis la soirée à plat, et on a eu peur, aussi. Avec les attentats, il y a eu un petit moment de flottement."


Jonathan Luong, serveur dans un restaurant coréen, raconte comment une femme s'est précipitée dans son restaurant, avant que "l'agresseur n'arrive derrière et l'agresse. Un jeune homme a essayé de s'y opposer, avant que l'agresseur ne se tourne vers lui. Ensuite, ça a été la panique, les gens se sont précipités dans plein de directions. Ensuite, le jeune homme est revenu voir la femme agressée pour savoir dans quel état elle était. Elle était en sang..." La totalité de la scène, dit-il, a duré "une dizaine de minutes".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attaque au couteau à Paris

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter