Attaque de Charlie Hebdo : les caricaturistes à leurs crayons

Attaque de Charlie Hebdo : les caricaturistes à leurs crayons

CARICATURES – Comme une évidence, les dessinateurs de presse et d'ailleurs ont pris le crayon pour rendre hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo et défendre la liberté d'expression.

Journée noire pour la liberté d'expression et pour la presse française. Mercredi midi, deux hommes ont fait irruption dans les locaux de Charlie Hebdo et ont fait feu sur les journalistes présents. Le bilan est effroyable : au moins douze personnes, dont deux policiers pris pour cible dans la rue, ont succombé aux balles des assaillants.

>> DIRECT - Retrouvez ici le fil des événements

Sur les réseaux sociaux , l'émotion est à son comble. D'autant que parmi les victimes, figurent de grands caricaturistes , connus de tous : Charb, Cabu, Georges Wolinski ou Tignous. En hommage à ces disparus, sur Twitter, plusieurs dessinateurs ont pris leur crayon pour rendre compte à leur manière de cette effroyable tragédie. Saisissant.

 Pour Le Monde, Plantu a rendu hommage aux victimes de Charlie Hebdo


Pour le Journal du Dimanche, où collaborait Georges Wolinski, Hervé Pinel rend hommage à ses pairs


L'hommage du dessinateur Nono pour Le Télégramme


  Sur son site , Na se déclare "sous le choc"


Uderzo, le dessinateur d'Astérix, a également pris le crayon pour rendre hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo.

Le dessinateur et humoriste Gabs, collaborateur de nombreux médias, entre douleur et résistance.

Notre journaliste, Jennifer Lesieur, rend à son tour hommage à l'esprit des caricaturistes qui animaient le journal satirique : de gauche à droite Charb (en haut), Tignous, Cabu et Wolinski.

 A l'étranger, le drame de Charlie Hebdo a (aussi) provoqué une onde de choc

Le dessinateur indien Satish Acharya illustre les deux assaillants de Charlie Hebdo qui se posent cette question : "Quelle est cette petite arme qui nous fait si mal ?"

Un autre illustrateur indien Manjul évoque un 11 septembre parisien contre la presse.

► Et pour finir, l'oeil de Bansky

RIP

A photo posted by Banksy (@banksy) on

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

EN DIRECT - Covid-19 : le taux de reproduction du virus continue de baisser en France

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

Lire et commenter