Attaque du Thalys : Valls annonce "un numéro pour signaler les situations anormales"

FAITS DIVERS
DirectLCI
RÉACTION - Au lendemain de la catastrophe évitée du Thalys, le Premier ministre a annoncé que la SNCF allait mettre en place d'un numéro facilitant le "signalement des situations anormales" dans les gares et les trains.

Au lendemain de l'attaque du Thalys Amsterdam-Paris qui a failli virer au carnage, Manuel Valls a annoncé samedi 22 août que la SNCF allait "mettre en place un numéro national de signalement des situations anormales" dans les gares et les trains. La SNCF va par ailleurs "renforcer le nombre et la visibilité des messages de vigilance dans les gares", a indiqué dans un communiqué le Premier ministre, qui s'est entretenu dans la journée avec le président de la SNCF, Guillaume Pépy.

De son côté, le gouvernement belge a annoncé avoir décidé de renforcer les mesures de sécurité dans les trains et les gares du pays. Cette décision a été prise lors d'une réunion du Conseil national de sécurité qui s'est tenue samedi à l'initiative du Premier ministre Charles Michel, ont indiqué ses services dans un communiqué. Plusieurs mesures ont été décidées et devaient être appliquées "dès ce week-end", notamment une "intensification des patrouilles mixtes franco-belges dans les Thalys au quotidien", ainsi qu'un "renforcement des patrouilles et des contrôles dans les gares internationales en collaboration avec les zones de police locale". Le contrôle des bagages sera également renforcé.

EN SAVOIR +
>> Le récit des héros qui ont évité le carnage
>> VIDÉO - Quelques minutes après l'attaque, le Thalys encore sous le choc
>> Trois blessés dans un Thalys à la suite d'une fusillade

>> Jean-Hugues Anglade déplore l'attitude des agents SNCF

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter