Attentats du 13 novembre : le médecin du Raid qui a raconté l'assaut au Bataclan menacé de sanction

Attentats du 13 novembre : le médecin du Raid qui a raconté l'assaut au Bataclan menacé de sanction

BLÂME - Matthieu Langlois, médecin du Raid étant intervenu sur les opérations antiterroristes les plus critiques, racontait ses souvenirs du 13 novembre dans un livre témoignage. Il est convoqué jeudi par un conseil disciplinaire.

Il est l’un de ceux qui a découvert l’horreur des attentats du 13 novembre. Médecin du groupe d’intervention du Raid, Mathieu Langlois était au cœur de l’assaut lancé pour éliminer les terroristes du Bataclan. Son rôle ? Venir en aide aux blessés, qu’ils soient membres de forces de l’ordre ou spectateurs piégés dans la salle de spectacle. Mais une procédure inhabituelle vient entacher le parcours de ce médecin. 

Comme le révèle L’Obs, Matthieu Langlois est convoqué jeudi 23 mars pour une audience disciplinaire qui pourrait se solder par un blâme, voire par une exclusion temporaire de quinze jours. "Le médecin de guerre" du groupe d'élite qui racontait en octobre dernier dans un livre "Médecin du Raid" (rédigé avec le journaliste de Marianne Frédéric Ploquin, chez Albin Michel) sa mission au Bataclan se voit reprocher sa "désobéissance". 

Des interviews en cause

Après la sortie du livre, écrit pour raconter ce qu’il a vécu, mais aussi pour rendre hommage aux équipes de secours qui opèrent sur les lieux de chaque attentats, il aurait été demandé à Matthieu Langlois de ne donner aucune interview, précise L’Obs. Mais le médecin, qui exerce également dans le civil, avait tout de même livré son récit.

Présent sur les interventions de Saint-Denis en novembre 2015, de l’Hypercacher en janvier 2015 ou à Toulouse en 2012 pour l'assaut contre Mohamed Merah, le docteur Langlois est visé par cette procédure au moment où le nouveau patron du Raid, Jean-Baptiste Dulion, prend ses fonctions. 

En vidéo

Sept à Huit - 1 an après les attentats, retour au Bataclan

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 48.000 contaminations en 24 heures, en hausse de 55% sur une semaine

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.