Attentat à "Charlie Hebdo" : mobilisation géante sur les réseaux sociaux

Attentat à "Charlie Hebdo" : mobilisation géante sur les réseaux sociaux

HOMMAGE — Les messages de soutien aux personnes mortes dans l'attaque des locaux de "Charlie Hebdo", ce mercredi, ont afflué toute la journée sur Twitter et Facebook.

Quelques heures après la tuerie survenue dans les locaux de Charlie Hebdo , ce mercredi, les appels à la mobilisation pleuvent sur les réseaux sociaux, pour rendre hommage aux victimes de l’attaque meurtrière qui a fait, ce mercredi, au moins 12 morts.

Sur Facebook, la mobilisation passe par une centaine d'appels au rassemblement, à Paris et un peu partout en France. Une page dédiée a même été créée. Elle rassemble à 17 heures plus de 27.000 personnes . Par ailleurs, de nombreux internautes, en signe de soutien, ont décidé de remplacer leur image de profil sur Facebook par un carré noir estampillé "Je suis Charlie". Sur Twitter, une tendance similaire s’est développée, accompagnée du lancement du hasthag # JeSuisCharlie , qui rassemble les messages d’hommage.

Au milieu de toutes ces démonstrations de solidarité, une initiative des Editions Jourdan, une maison d’édition belge, est très, très mal passée. Cette dernière, moins de trois heures après l’attaque de Charlie Hebdo, a envoyé un communiqué de presse pour faire la promotion d’un de ses livres – dont nous tairons le nom – sur les nouveaux djihadistes. Un communiqué de presse avec, comme phrase d’accroche, "au cœur de l’actu ! Charlie Hebdo", qui indigne.

Contactée par metronews, la maison d’édition, qui a un bureau à Paris, assume cet envoi tout en se défendant de faire de la provocation. La démarche de récupération ne semble pas les déranger. Au téléphone, un petit sourire au coin des lèvres, notre interlocutrice nous explique de façon très détachée "On assume totalement. On fait de l’information, pas de la provoc". Quitte à choquer. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

EN DIRECT - Covid-19 : le taux de reproduction du virus continue de baisser en France

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

Lire et commenter