Attentat de Marseille : l’assaillant n’aurait aucun lien avec des groupes "terroristes" en Tunisie

ENQUÊTE - Le Premier ministre tunisien Youssef Chahed a indiqué jeudi que l'enquête sur son ressortissant, qui a tué deux jeunes filles à Marseille dimanche, n'avait jusque-là pas mis en évidence de liens avec des groupes "terroristes" en Tunisie.

L'individu qui a tué deux jeunes filles dimanche à Marseille, est-il en relation avec une organisation terroriste ? C'est la question qui occupe les enquêteurs. D'après le Premier ministre tunisien Youssef Chahed, l'assaillant n'aurait en tout cas pas baigné dans ces milieux : "L'enquête est en cours, nous n'avons pas vraiment de liens aujourd'hui ou de preuve qui prouve l'attachement, quand cette personne était en Tunisie, avec des groupes terroristes", a-t-il confié après avoir été interrogé ce jeudi au sujet d'Ahmed Hanachi, le ressortissant tunisien ayant tué deux jeunes cousines à Marseille. 


Avant de répondre à la presse, le chef du gouvernement avait rencontré son homologue français Edouard Philippe pour évoquer l'attaque au couteau survenue devant la gare Saint-Charles. "Nous avons été aussi choqués en Tunisie puisque nous-mêmes avons été victimes de trois attentats terroristes en 2015", a notamment souligné M. Chahed, évoquant les trois attaques jihadistes ayant fait 72 morts cette année-là dans le pays.

"Cette histoire de Daech, c'est impossible"

Alors que l’enquête progresse, les liens entre Ahmed Hanachi et l’organisation Etat islamique ne cessent d’être remis en cause. Interrogé par l’AFP mercredi, le père de l’homme avait notamment bien du mal à y croire : "Cette histoire de Daech, pour moi c'est impossible, je ne veux pas l'entendre", a-t-il clamé Noureddine qui estime que les djihadistes "ont menti". Selon lui, l’assaillant de Marseille avait quitté la Tunisie à l'âge de 17 ans mais revenait ponctuellement d'Europe retrouver sa famille dans la région de Bizerte (nord).


Selon une source proche du dossier citée par l'AFP, cette revendication "pose vraiment question car aucun élément ne relie l'assaillant à l'organisation terroriste". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attaque au couteau à la gare de Marseille

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter