Attentat de Nice : "On aurait dit que c'était fini pour lui", raconte un voisin du tueur

Attentat de Nice : "On aurait dit que c'était fini pour lui", raconte un voisin du tueur
FAITS DIVERS

NICE - Le voisin de Mohamed Lahouaiej-Boulhel raconte à TF1 sa dernière conversation avec le tueur. Selon lui, "il n'allait pas bien".

Mohamed vient du même quartier tunisien que le terroriste. Lui aussi vit à Nice, voisin de celui qui deviendra l'auteur de la tuerie du 14 juillet ayant causé la mort de 84 personnes, il témoigne à l'antenne de TF1.

"Il n'avait pas beaucoup d'amis et il ne parlait pas à beaucoup de monde dans le quartier", raconte Mohamed dans des images diffusées ce dimanche au JT de 13 heures. "Il était déprimé et psychologiquement instable, violent. Je l'ai vu quelques jours avant la fin du ramadan, il n'était pas bien du tout." Mohamed évoque un homme "fragile" et "solitaire".

"Le ramadan je m'en fous"

La dernière conversation qu'il a eue avec le chauffeur-livreur de 31 ans remonte à il y a environ deux semaines, quelques jours avant la fin du ramadan. Selon lui, il avait maigri et n'allait pas bien. "Je lui ai posé la question de routine du mois de ramadan : 'comment tu vis le ramadan ?' Il m'a répondu : "je fais pas le ramadan je m'en fous".

Mohamed a également relaté le dernier excès de colère dont il a été témoin. "Il m'a dit 'la banque a refusé le prêt je m'en sors pas, je sais pas comment je vais faire', ajoute-t-il. Il a commencé à taper des mains, on aurait dit que c'était fini pour lui à ce moment-là, il était franchement agressif. Je l'ai calmé."

A LIRE AUSSI
>> 
Attentat de Nice : ce que l'on sait de la préparation de l'attaque
>> 
Attentat de Nice : la fulgurante et inquiétante radicalisation de Mohamed Lahouaiej Bouhlel
>> 
Attentat de Nice : "Face à ce terrorisme de proximité, il faut renforcer la vigilance citoyenne"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent