Attentat déjoué : l'un des suspects arrêtés à Strasbourg travaillait au contact d'enfants

DirectLCI
INFO LCI - D'après nos informations, l'une des quatre personnes arrêtées à Strasbourg dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre travaillait dans un service périscolaire de l'Eurométropole de Strasbourg.

L'un des quatre hommes interpellés à Strasbourg dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre dans le cadre de vastes opérations anti-terroristes ce week-end travaillait dans un service périscolaire de l'Eurométropole, selon nos informations. Il était au contact d'enfants scolarisés en maternelle. 


Au total, sept hommes ont été arrêtés par la DGSI à Strasbourg et Marseille depuis samedi. "Un nouvel attentat, envisagé de longue date, a été déjoué", a affirmé lundi le ministre de l'Intérieur. De nationalités française, marocaine et afghane, ils sont âgés de 29 à 37 ans. 

Lire aussi

Projet d'attentat en région parisienne ?

Selon nos informations, quatre de ces interpellations ont été menées à Strasbourg et deux à Marseille dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre. La dernière s'est déroulée ce dimanche soir dans la cité phocéenne. L'une des trois personnes arrêtées à Marseille serait le principal maillon visé par le coup de filet. L'autre, un Afghan de 32 ans, serait son "logeur". A Strasbourg, des armes et des écrits djihadistes ont été retrouvés. Des échanges téléphoniques entre les deux groupes ont également été interceptés.


Selon le maire de Strasbourg, sa commune n'était pas visée par ces projets d'attaques. "Bernard Cazeneuve m'a confirmé que la cible était plutôt en région parisienne", a-t-il rapporté ce lundi. Les opérations menées ces derniers jours étaient l'aboutissement d'une enquête menée depuis plus de huit mois, a fait savoir l'Intérieur. Elle avait déjà permis l'interpellation de cinq individus liés à ce réseau, le 14 juin à la veille de l'Euro. 

En vidéo

Coup de filet antiterroriste : les suspects s'apprêtaient à commettre des attentats imminents à Paris et à Marseille

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter