Attentat des Champs-Élysées : le ministre de l'Intérieur saisit la justice après des commentaires homophobes visant le policier

FAITS DIVERS
JUSTICE - Le ministre de l'Intérieur, Mathias Fekl, a saisi ce mardi la procureure de Nanterre après des commentaires homophobes postés sur les réseaux sociaux et visant le policier tué aux Champs-Elysées. Un internaute, habitué de ce type d’insultes, est notamment visé.

Xavier Jugelé, le policier de 37 ans assassiné jeudi lors de l'attentat des Champs-Élysées a fait l’objet de commentaires homophobes et injurieux publiés sur Twitter, Facebook et dans une vidéo publiée sur YouTube. Joint par LCI, le ministère de l’Intérieur confirme que Mathias Fekl a saisi le procureur de la République de Nanterre. Il ne s’agit pas d’une plainte à proprement parlé, mais d’un signalement basé sur l’article 40 du code de procédure pénal. 


Cette saisine de la justice pour "apologie de crimes" et "provocation à la haine et à la violence en raison de l'orientation sexuelle" vise des commentaires postés le 22 avril sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter par un internaute, dont le pseudonyme est "Ernest Manhurin", ainsi qu'une vidéo publiée sur Youtube. 

Ces attaques homophobes, tenues dans un style particulièrement ordurier, avaient préalablement fait l'objet de signalements auprès de la plate-forme Pharos (Plateforme d'Harmonisation, d'Analyse, de Recoupement et d'Orientation des Signalements), qui permet de signaler en ligne les contenus et comportements illicites de l'internet et de déboucher, le cas échéant, sur des poursuites judiciaires.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat des Champs-Élysées

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter