Attentat évité à Paris : deux complices présumés de Sid Ahmed Ghlam ont été arrêtés

FAITS DIVERS
DirectLCI
ARRESTATION - Dans le cadre de l'enquête sur Sid Ahmed Ghlam, deux personnes ont été arrêtées dans la matinée du 7 juin, dans les Yvelines.

Deux personnes ont été arrêtées dans les Yvelines ce dimanche 7 juin au matin, dans le cadre de l'enquête sur Sid Ahmed Ghlam. Les deux hommes, âgés de 34 et 38 ans, ont été interpellés à Limay et à Mantes-la-Jolie par les policiers de la Sous-direction anti-terroriste.

Les deux individus ont été placés en garde à vue peu après 06H00, mesure pouvant durer jusqu'à 96 heures dans le cadre d'une enquête pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Pour l'heure, aucune information n'a en revanche été fournie sur leur profil. Selon iTélé , ils seraient soupçonnés d'avoir fourni des gilets pare-balles retrouvés dans la voiture de Sid Ahmed Ghlam.

Les perquisitions se poursuivent

Bernard Cazeneuve a annoncé à la presse que les perquisitions se poursuivaient aux domiciles des deux individus. "Tous les jours, nous portons des coups au terrorisme", a déclaré le ministre de l'Intérieur, qui a rappelé la détermination du gouvernement dans la lutte contre le terrorisme. Une lutte qui "ne connaît aucune pause".

Sid Ahmed Ghlam, étudiant algérien de 24 ans mis en examen et écroué depuis le 24 avril, est soupçonné de l'assassinat d'Aurélie Châtelain à Villejuif et d'un projet d'attentat au nom de l'islam contre au moins une église de cette ville du Val-de-Marne.

Originaire du Nord, cette prof de fitness de 33 ans s'était rendue en région parisienne pour faire un stage de Pilates d'une semaine. C'est à ce moment-là qu'elle aurait croisé la route de l'étudiant algérien, dont l'ADN a été retrouvé sur la voiture.

EN SAVOIR +
>> Attentat évité à Paris : à la recherche des complices de Sid Ahmed G.
>>
Sid Ahmed G., un étudiant en informatique "discret"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter