Attentats à Paris : à la recherche de la Mini Cooper d'Hayat Boumeddiene

FAITS DIVERS
DirectLCI
TERRORISME - Les forces de l'ordre recherchent depuis la semaine dernière la voiture d'Hayat Boumeddiene. Un homme aurait été vu récemment au volant de ce véhicule près de Paris.

Ni la couleur, ni l'immatriculation du véhicule n'ont été révélés officiellement aux médias. Dans la nuit de lundi à mardi, une dépêche de l' agence Associated Press (AP), reprise par de nombreux organes de presse, indiquait que la "Mini Cooper enregistrée au nom d'Hayat Boumeddiene, veuve d'Amedy Coulibaly" était toujours recherchée par la police.

EN SAVOIR +
>> Quand Fox News divague sur les zones de non-droit dans Paris

>> En direct : Pas de mesures d'exception contraire "au droit et aux valeurs"
>>
Oxmo, Grand Corps Malade, JB Bullet... les hommages en musique
>> Attentats à Paris : Zemmour sous protection policière

Selon Le Parisien, la voiture serait "de couleur noire" et les services spécialisés craignent "qu'elle puisse être piégée". "Nous confirmons que la police recherche actuellement la Mini Cooper enregistrée au nom d'Hayat Boumeddiene, et ce mardi matin, elle n'a toujours pas été retrouvée" a déclaré à metronews une source proche du dossier. Un véhicule suspect a été aperçu dimanche boulevard Raspail, mais ça n'a rien donné", nous a révélé une nouvelle source.

Pas d'appel à témoins

Comme pour la  Clio grise volée par les frères Kouachi mercredi , la police n'a pas lancé d'appel à témoins pour retrouver le véhicule. La dépêche AP indique qu'un individu appartenant à une "cellule" de l'entourage d'Amedy Coulibaly et comprenant une dizaine de membres, aurait été vu au volant de la Mini Cooper il y a quelques jours "autour de Paris". L'agence de presse ajoute que "le lien entre le conducteur et la cellule n'est pas très clair. (...) On ignore s'il s'agit d'un complice impliqué dans la logistique ou s'il a eu un autre rôle moins important dans cette cellule."

Dans la vidéo posthume mettant en scène Amedy Coulibaly et postée dimanche, un texte indiquait que le preneur d'otage de Vincennes avait "posé une charge explosive sur le réservoir d'une voiture qui a explosé dans une rue de Paris". Outre le Kangoo qui a sauté à Villejuif jeudi soir, fait auquel pourrait être lié Amedy Coulibaly ou ses complices présumés, aucune voiture n'a récemment explosé dans la capitale.

Concernant les "dix membres de la cellule" évoqués par Associated Press, ce chiffre n'a pas été confirmé. "Ils évoquent cinq à six personnes dans la nature, puis huit, dont Hayat Boumeddiene, qui seraient dans la nature, on ne sait pas du tout d'où sortent ces chiffres", a indiqué une des sources proches du dossier à metronews.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter