Attentats à Paris : une dizaine d'interpellations dans la nuit en région parisienne

FAITS DIVERS
DirectLCI
TERRORISME - Dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris, une dizaine de persones ont été interpellées tôt ce matin en région parisienne.

Une semaine après la double prise d'otages entre Paris et Dammartin, l'enquête se poursuit. Pour preuve, la vague d'arrestations qui s'est déroulée ce vendredi matin en région : 10 personnes ont été interpellées, selon une source policière.

Ces personnes vont être interrogées sur le "possible soutien logistique" qu'elles sont susceptibles d'avoir apporté aux tueurs, notamment des armes et des véhicules, a-t-on précisé. Huit personnes ont été placées en garde à vue, a de son côté affirmé une source policière, confirmant des informations d'iTÉLÉ. Selon la chaîne d'informations, cinq communes seraient concernées :  Grigny, Fleury, Epinay, Montrouge et Châtenay-Malabry.

Plusieurs filatures

Selon une source policière, les enquêteurs ont effectué ces derniers jours de nombreuses filatures de plusieurs personnes repérées à partir d'éléments ADN et d'écoutes téléphoniques réalisées dans l'entourage présumé des frères Kouachi, auteurs des attaques contre Charlie Hebdo, et surtout d'Amédy Coulibaly, qui a tué une policière municipale à Montrouge et a été tué à l'issue d'une prise d'otages meurtrière dans un supermarché cacher de la Porte de Vincennes à Paris.

Ils sont notamment sur la trace de la voiture d'Hayat Boumeddiene, compagne d'Amédy Coulibaly, visée par un mandat de recherche et qui a été repérée en Turquie le 2 janvier avant de passer en Syrie le 8. Ils avaient déjà effectué une série de perquisitions en région parisienne, notamment à Bondy (Seine-Saint-Denis), pour tenter de la retrouver.

Plus d'infos à venir

EN SAVOIR + >>

Charlie Hebdo : ces théories du complot qui séduiraient 1 jeune sur 5

Djihadisme : une dérive sectaire "comme une autre" ?

Lire et commenter