AUDIO - Les 2 minutes 35 de cet échange entre une jeune femme et les pompiers a permis de sauver une vie

DirectLCI
TÉMOIGNAGE - Le Service départemental d’incendie et de secours du Nord (SDIS 59) a publié jeudi sur sa page Facebook l'émouvante conversation entre une femme, dont le père ne respirait plus, et un pompier. Deux minutes trente-cinq d'échanges téléphoniques qui ont permis de sauver cet habitant du Nord.

C'est une conversation touchante que l'on écoute jusqu'au bout même si l'on connaît déjà l'issue et qu'elle est heureuse. Pour témoigner de leur travail quotidien, les sapeurs-pompiers du Nord ont publié jeudi 21 juin sur leur page Facebook l'appel téléphonique passé par une habitante de Moncheaux (Nord) au Sdis 59. 


Comme le rapporte France Bleu Nord, en ce jour de Noël, le 24 décembre 2017, cette femme appelle totalement paniquée et en pleurs pour expliquer que son père n'arrive plus à respirer. A l'autre bout du fil,  l'opérateur du 18 va calmement mais sûrement lui indiquer les gestes de premiers secours à faire pour ranimer la victime.


"Madame, ne criez pas, allez près de votre papa et mettez-le par terre, sur le dos, torse nu... Massez, madame.... Allez on appuie, on relâche... N'arrêtez jamais le geste. Appuyez toujours avec les deux mains", lui intime-t-il.

"Et un, et deux, et trois, et quatre..."

"Et un, et deux, et trois, et quatre, et cinq.... Vous appuyez bien au milieu de la poitrine avec le talon de la main, il ne faut jamais s'arrêter, il faut faire marcher le coeur", répète le secouriste. Tant que les pompiers ne sont pas là, vous massez. Je reste avec vous, je ne vais pas vous laisser toute seule", poursuit-il.


De l'autre côté du combiné la jeune femme semble avoir retrouvé un peu ses esprits et s'exécute. Après quelques minutes, c'est la délivrance, les secours sont arrivés pour prendre le relais. "C'est très bien madame, vous avez bien réagi. Maintenant, il faut laisser les pompiers travailler", conclut l'opérateur avant de raccrocher.


Il y a quelques jours, les sapeurs-pompiers du Nord ont reçu un message de la jeune femme : "Votre intervention rapide et votre sang-froid a permis de sauver la vie de mon père. Sans aucune séquelle", écrit-elle. Une issue heureuse comme tant d'autres ? Sûrement, mais celle-là méritait peut-être plus que d'autres de servir d'exemple. C'est pourquoi la famille a donné son accord pour que cet enregistrement soit diffusé publiquement. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter