Oise : une fillette de 3 ans grièvement brûlée par "une substance inflammable", une voisine suspectée de tentative d’homicide

Oise : une fillette de 3 ans grièvement brûlée par "une substance inflammable", une voisine suspectée de tentative d’homicide

FAIT DIVERS – Mardi, à Auneuil (Oise), une petite fille de 3 ans a été immolée par le feu dans la cour commune d’un immeuble. Son pronostic vital est engagé.

"Il s’agit d’une famille très bien implantée à Auneuil, qui n’avait jamais fait part de problèmes de voisinage. C’est un drame terrible, une horreur", s’est ému le maire d’Auneuil, Robert Christiaens, sollicité par Le Parisien qui révèle ce jeudi cette terrible information. 

Mardi, aux alentours de 16h30 dans la cour commune d’un immeuble d’Auneuil (Oise), une fillette a été "très grièvement brûlée par l'effet d'une substance inflammable", indique jeudi dans un communiqué Amélie Cladière, procureur de la République à Senlis, confirmant les informations du Parisien. Son état de santé est "extrêmement préoccupant", poursuit-elle.

La mère "sérieusement blessée" en tentant d'éteindre les flammes

Les premiers éléments de l’enquête indiquent que c’est une voisine (l’immeuble contient cinq ou six appartements), âgée d’une quarantaine d’années, qui serait à l’origine du drame. "Des premiers témoignages, il ressort" que les blessures de la fillette "auraient été causées par un geste volontaire", assure le communiqué du procureur de la République. Actuellement en garde à vue, précise-t-il, la voisine "refusait dans un premier temps de s'expliquer. Il est possible qu'elle accepte de s'exprimer" jeudi.

En outre, la mère de la fillette est elle aussi  "sérieusement touchée" après avoir tenté d’intervenir pour éteindre les flammes. Elle a été opérée en urgence mercredi. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : un cas positif identifié sur l'île de la Réunion, le premier cas détecté en France

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Covid-19 : une étude confirme l'efficacité du rappel vaccinal pour contenir les hospitalisations de la 5e vague

Covid-19 : "Il est légitime de prendre des précautions" face au variant Omicron, explique le Pr Alain Fischer sur LCI

Joséphine Baker : quand un cercueil entre vide (ou presque) au Panthéon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.