L'homme soupçonné d'un triple meurtre dans la Drôme placé en hôpital psychiatrique

L'homme soupçonné d'un triple meurtre dans la Drôme placé en hôpital psychiatrique

FAIT DIVERS - Un individu âgé d'une vingtaine d'années a été interpellé ce lundi matin à Avignon. Il est soupçonné d'être l'auteur de trois meurtres survenus dans la Drôme et d'une agression commise à Orange, dans le Vaucluse. Il a été placé en hôpital psychiatrique ce lundi soir.

Un homme, soupçonné d'avoir commis trois meurtres dans la Drôme dans la nuit de dimanche à lundi avant d'agresser deux personnes à l'arme blanche à Orange (Vaucluse), a été interpellé ce lundi matin vers 10 h 30 à la gare TGV d'Avignon. Ce lundi soir, le parquet de Valence a indiqué qu'il avait été placé en hôpital psychiatrique, son état ayant été jugé incompatible avec une garde à vue.

La veille des faits il avait déjà été conduit aux urgences psychiatriques à Valence après des "incidents dans une rame de TGV où il importunait des voyageurs". L'homme s'est enfui avant d'être examiné par un médecin, et "il n'y a pas eu de prise en charge psychiatrique", a précisé le procureur de la République de Valence. Le parquet a aussi précisé que le suspect avait un projet judiciaire "assez chargé" . Incarcéré à Fresnes pendant sept mois, il en est sorti le 1er septembre dernier.

Les faits qui lui sont imputés se sont déroulés ce lundi. Selon nos informations, l'individu aurait tout d'abord sévi à Chabeuil, ville de 7000 habitants, dans la Drôme, où il aurait tué une octogénaire à l'arme blanche vers 4 heures du matin. Il aurait ensuite perpétré un double homicide à Montvendre, commune de 1000 habitants à quatre kilomètres de là, en s'en prenant à un couple âgé d'une soixantaine d'années. Enfin, l'homme se serait rendu à Orange, où il aurait agressé  vers 8 heures deux personnes qui se trouvaient devant le magasin Grand Frais et la boulangerie Emile Bec située une zone commerciale. Ces deux victimes, une femme âgée d'une soixantaine d'années frappée à coups de pierre et un homme âgé d'une trentaine d'années employé du magasin Grand Frais poignardé à plusieurs reprises, ont été hospitalisées.

Images de vidéosurveillance et véhicule volé

Les motivations du jeune homme interpellé n’étaient pas encore connues en fin de matinée. En revanche, le scénario de cette nuit macabre se précise. "Les gendarmes ont été appelés ce lundi matin vers 8 heures pour intervenir au domicile d’un couple à Montvendre dans la Drôme. Sur place, gisaient les corps d’un homme et d’une femme à qui des coups ont été portés, précise une source proche de l’enquête à LCI. Un peu plus tard, les gendarmes étaient contactés pour l’agression d’une femme âgée de 80 ans à Chabeuil, non loin de là. Le suspect a pénétré dans sa maison après avoir cassé une fenêtre. La victime, qui a elle aussi reçu des coups, était en arrêt cardio-respiratoire quand elle a été retrouvée. Elle est décédée peu après". 

Les faits de Chabeuil se seraient quant à eux produits aux alentours de 4 heures du matin, et ceux de Montvendre peu après. Deux éléments auraient permis aux forces de l’ordre de remonter jusqu’au suspect. D’abord, des images de vidéosurveillance prises dans la nuit de dimanche à lundi à Chabeuil sur lesquelles apparaissent  un individu au "comportement étrange". "Sur les extraits, on peut voir un homme jeune, grand, et à l’allure sportive. Il erre seul dans la rue, il regarde derrière lui régulièrement comme s’il se méfiait de quelque chose", commente le maire de la ville, Pascal Pertusa, joint par notre rédaction. 

Ensuite, le véhicule volé au domicile du couple de Montvendre. "Ce véhicule - de marque Citroën - a été aperçu vers 9 heures à Orange, près du lieu où ont été agressées deux personnes ce lundi matin. Puis il a été retrouvé abandonné à Noves (Bouches-du-Rhône). Il semble que le suspect ait fait du stop pour rejoindre la gare TGV d’Avignon, où il a été interpellé", poursuit la source. 

En vidéo

Drôme : ce que sait le maire de Chabeuil

Connu des forces de l'ordre

Placé en garde à vue ce lundi matin, l'individu, né en 1993 à Beauvais (Oise), est connu des services de police et de gendarmerie pour des faits de violences et des affaires de stupéfiants. 

Selon plusieurs sources, il serait monté dimanche soir en gare d'Avignon à bord du train parti à 20 heures de Marseille pour rejoindre Paris. "Vers 21 heures, une bagarre a éclaté dans le wagon-bar. Au motif que l'hôtesse du bar lui aurait mal parlé, cet homme lui a porté des coups. Il s'en est ensuite pris à trois personnes qui tentaient de s'interposer, blessant l'une d'elles légèrement. Le contrôleur a tout de suite contacté la police", précise une source proche du dossier à LCI. Débarqué du train en gare d'Alixan (Drôme), l'individu a été transporté au centre hospitalier de Valence d'où il serait reparti à pied. Il aurait ensuite agressé sur sa route plusieurs personnes, dans le but notamment d'obtenir une voiture, avant de pénétrer au domicile de l'octogénaire de Chabeuil décédée ce lundi. 

La section de recherches de la gendarmerie de Grenoble est chargée de l'enquête.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

Biélorussie : l’ambassadeur de France forcé de quitter le pays

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.