Beaumont-sur-Oise : deux frères d'Adama Traoré placés en garde à vue pour avoir passé à tabac son ancien co-détenu

Beaumont-sur-Oise : deux frères d'Adama Traoré placés en garde à vue pour avoir passé à tabac son ancien co-détenu

FAIT DIVERS - Deux frères d'Adama Traoré ont été interpellés ce lundi matin et placés en garde à vue chez les gendarmes du Val-d'Oise. Un ancien co-détenu d'Adama Traoré, qui a porté plainte contre lui pour viol, assure que les deux frères l'ont violemment agressé le 25 février dernier.

Les gendarmes du Val-d'Oise ont procédé à l'arrestation ce lundi 13 mars au matin de deux frères d'Adama Traoré, ce jeune homme décédé en juillet 2016, lors de son interpellation. Selon nos informations, les deux frères ont été placés en garde à vue, dans le cadre d'une enquête ouverte pour des faits de violence, qui remontent au 25 février dernier. Des violences dénoncées par l'ancien co-détenu d'Adama Traoré, qui a partagé sa cellule avec lui pendant l'hiver 2015/2016.

Ce dernier a en effet assuré avoir été attiré ce 25 février dans un guet-apens et avoir été passé à tabac par les deux frères d'Adama Traoré, ainsi qu'une troisième personne, elle aussi interpellée ce lundi. Les faits se seraient déroulés dans un hall d'immeuble, dans le quartier de Boyenval, à Beaumont-sur-Oise. 

Selon le jeune homme, ses agresseurs l'auraient roué de coups, lui reprochant d'avoir déposé plainte contre Adama Traoré qu'il accusait de l'avoir violé lorsqu'il était son co-détenu en prison.

Toute l'info sur

Mort d'Adama Traoré

Quatre ans d'expertises et de contre-expertises pour connaître la véritéAssa Traoré, la soeur devenue militante contre les violences policières

Lire aussi

Les articles les plus lus

Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

EN DIRECT - Covid-19 : l'entrée aux États-Unis interdite à la plupart des ressortissants européens

Ces Français qui prennent leur retraite dans un Ehpad 4 étoiles en Tunisie

EN DIRECT - Procès de Trump : l'acte d'accusation transmis aujourd'hui au Sénat

Vers un troisième confinement ? L'Élysée assure que rien n'est décidé

Lire et commenter